Renaissance des espaces publics à Phnom Penh : processus d'appropriations urbaines et dynamiques de la citadinité des nouveaux habitants de la capitale cambodgienne

par Linda Saphan

Thèse de doctorat en Anthropologie urbaine

Sous la direction de Anne Raulin.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Après la période des Khmers rouges, la notion de propriété devient à nouveau une réalité et la consommation la principale pratique urbaine des nouveaux citadins au Cambodge. Les vendeurs sur les trottoirs empêchent la piétonisation de la rue. La spécificité urbaine de Phnom Penh est caractérisée par la présence de commerçants ambulants nombreux et variés. La vie sociale des rues de Phnom Penh est marquée par l'usage privé de son espace et par un affichage des signes extérieurs de richesse. Phnom Penh elle-même est en mouvement, son décor connaît de perpe��tuelles mutations. Le mouvement dans la ville, c'est celui aussi de milliers de jeunes à moto qui déambulent dans les rues de la capitale. Les espaces publics de Phnom Penh s'adaptent, se modulent et se transforment au gré des célébrations. Elle devient ville de loisir selon les différents jours de la semaine. Elle est ville des politiques qui la parent de drapeaux et elle est ville des citadins qui célèbrent ensemble les fêtes nationales. Le mouvement d'une ville, c'est aussi celui des migrations de population. Phnom Penh ayant connu un repeuplement récent, il importe de retracer la trajectoire des habitants de la capitale. Apprendre à vivre en ville, à connaître ou à apprivoiser la ville sont des compétences nécessaires dans la représentation de soi comme citadin.

  • Titre traduit

    Rebirth of public spaces in Phnom Penh : urban appropriations processes and citadinity dynamic of the new inhabitants of the >Cambodian capital


  • Résumé

    Alter the Khmer Rouges period, the concept of property becomes a reality and consumption the main urban practice of the new urbanites of Cambodia. The salesmen on the sidewalk street prevent pietonisation of the streets. The urban specificity of Phnom Penh is characterized by the presence of many and various mobile businesses. The social life of the streets of Phnom Penh is marked by the private use of its space and by showing outwardly signs of wealth. The city itself is movement, its scene knows perpetual changes. The movement in the city is also thousands of young people with motor bike who loiter in the streets of the capital. The public spaces of Phnom Penh adapt, modulate and change according to different celebrations. It becomes city of leisure according to various days' of the week. It is city of the politics with it flags and, city of the urbanites who celebrate the national festivals together. The movement of a City is also the migrations of population. Phnom Penh have known a recent repopulation, it is important to recall the trajectory its inhabitants. To learn how to live as urbanites, to know the city and to tame it are necessary skips in the representation of oneself as city dweller.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 384-401

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-68

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.