Le débat français sur l'"impérialisme" américain, 1898-1908

par Inès Bengadha Boufarès

Thèse de doctorat en Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes. Civilisation américaine

Sous la direction de Pierre Guerlain.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le débat qui eut lieu en France, entre 1898 et 1908 sur l’ « impérialisme » américain, trouve son origine dans la guerre hispano-américaine de 1898. La victoire des États-Unis impressionne les commentateurs français. Ceux-ci concluent à la naissance de l’impérialisme américain. Celui-ci a un caractère territorial, économique et mystique. Il vise, principalement, à former un réseau de stations navales et commerciales sur la route qui mène vers le marché chinois. Ils remarquent aussi l’existence d’une autre forme d’expansionnisme influencée par la politique de la « porte ouverte ». Certains ne le trouve pas moins intéressé que l’impérialisme européen. D’autres le trouvent idéaliste. Par ailleurs, la doctrine Monroe est perçue comme un moyen d’expansion territoriale. Un appel est lancé à l’Europe (à la France) afin de combattre la domination américaine. En définitive, malgré l’abondance des critiques, nous n’adhérons pas à la thèse de l’existence d’un « anti-américanisme français » essentialiste.

  • Titre traduit

    The French debate over American "imperialism", 1898-1908


  • Résumé

    The French debate over American “Imperialism” between 1898 and 1908 began with the Spanish-American war (1898). The American victory impressed French analysts who started referring to the United States as imperialists. Their imperialism proved to be territorial, economic and mystic. It mainly sought to form a network of naval and commercial stations to get access to the vast Chinese market. Analysts also noted that the United States was getting involved in another form of expansionism influenced by its “Open Door” policy. According to some analysts, American imperialism was not less interested than that of the European countries. Whereas for others, it was idealistic. In addition, the Monroe doctrine was perceived as a tool of territorial expansion. It was a cause for concern and some called on Europe (on France) to fight this domination. Ultimately, although French analyses were numerous and critical, we found very few elements likely to corroborate the thesis of an essentialist “French anti-Americanism”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (487 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 369-433

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-61

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.