John Wisdom métaphysicien : recherches sur le sens

par Monique Lasnier

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Didier Deleule.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail s’efforce de rendre compte de la conception originale que John Wisdom se faisait de la métaphysique. La première partie rappelle le contexte historique dans lequel se développa la pensée de Wisdom. Disciple de Moore et de Russell, formé à l’école de l’atomisme logique, puis du positivisme, Wisdom fut aussi très influencé par la pensée de Wittgenstein qu’il mit en œuvre dans sa philosophie avec une habileté remarquable. Wittgenstein rejetait la métaphysique comme étant dépourvue de sens. Wisdom utilisa la technique de Wittgenstein mais parvint à des conclusions opposées. Dans la seconde partie, des textes de Wisdom sont présentés et analysés autour de trois thèmes : philosophie de l’esprit, philosophie de la religion, philosophie morale. Cette approche inhabituelle est motivée par l’attention particulière que Wisdom accorde aux détails, dont il fait un élément majeur de sa philosophie. Puis la question est posée du sens de la métaphysique : y a-t-il des critères de sens ? Quelle méthode est recommandable ? Qu’est-ce qu’une question métaphysique ? Comment la traiter ? Comment y répondre ? Dans la troisième partie il est montré que Wisdom est capable d’étayer sa métaphysique à l’aide de nouvelles réflexions sur la nature de la rationalité. Un jugement est porté sur la cohérence des idées, ainsi que sur la manière dont Wisdom aborde et résout les problèmes métaphysiques.

  • Titre traduit

    John Wisdom and the meaning of metaphysics


  • Résumé

    This study attempts to account for John Wisdom’s original approach to metaphysics. The first part provides a survey of some significant developments in philosophy in the first decades of the twentieth century. Following in Moore’s and Russell’s footsteps Wisdom started his career as a logical atomist, then moved closer to positivism. He was also greatly influenced by Wittgenstein whose thought he used with considerable skill in his own work. Wittgenstein rejected metaphysics as meaningless. Wisdom used Wittgenstein’s technique but reached opposing conclusions. In the second part extracts from Wisdom’s writings are presented and analysed under three headings: philosophy of mind, philosophy of religion, moral philosophy. The approach is unusual but motivated by Wisdom’s careful attention to detail, an issue which he considered to be of major importance in philosophy. Then the question of the meaning of metaphysics is raised: are there criteria of meaning? How should the philosopher proceed? What is a metaphysical question? How can such a question be handled? How can it be answered? In the third part the study shows that Wisdom is able to support his metaphysics with further thoughts on the nature of rationality. The coherence of Wisdom’s ideas is assessed, as well as the manner in which Wisdom tackles and solves metaphysical problems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (375 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 364-371. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.