Dialectique de la parole : étude de la poésie et du théâtre de Marguerite de Navarre

par Dariusz Krawczyk

Thèse de doctorat en Lettres modernes. Littérature française du 16e siècle

Sous la direction de Isabelle Pantin et de Jan Miernowski.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'étude est consacrée à la partie moins connue de l'oeuvre de Marguerite de Navarre (1492-1549) : sa poésie et ses pièces de théâtre. Elle prend en compte les critères littéraires qu'elle emploie à l'analyse des textes afin de formuler les traits particuliers de la «poétique» propre à cet auteur. Elle met surtout en relief l'impact de l'idéologie sur la littérature - la Reine de Navarre était l'un des plus actifs propagateurs de l'évangélisme, ce qui se traduit dans ses textes par tout un ensemble de choix esthétiques et poétiques telles que le rôle du poète et de la poésie, la conception du sujet lyrique et l'inscription du lecteur dans le texte. L'étude se divise en trois parties. Dans la première, il est question à la fois de l'attitude de Marguerite envers ses propres œuvres, que son attitude envers la forme poétique comprise dans le sens général, englobant la question des genres et des figures stylistiques micro et macrostructurales. La deuxième partie est consacrée à la personne et son inscription dans le texte de la Reine. En effet, chez elle, la parole est toujours la parole de quelqu'un, l'analyse des instances qui apparaissent dans le discours permet de comprendre jusqu'à quel point l'inscription du lecteur constitue le fondement de sa poétique. La troisième partie s'appuie sur les précédentes et s'articule autour du concept du rôle de la parole poétique : sur sa justification et sa finalité. L'ensemble est précédé par une courte esquisse de l'histoire de la critique des poésies de Marguerite de Navarre.

  • Titre traduit

    ˜The œdialectic of the word : a study of the poetry and dramatic works of Marguerite de Navarre


  • Résumé

    The study is based on the analysis of the works of Marguerite de Navarre (1492-1591) and its purpose is to show their exceptional character in comparison to the works of the French Renaissance authors such as Clément Marot or Charles Fontaine. It's also a try to find the poetic tradition the author drew abundantly from. But, most of all, its aim is to present the main axis of the Marguerite's works, and to show how the ideology influences her poetics, knowing that the Queen was one of the mort active defender of the French evangelical movement. The ideology determines the place of the lyrical subject and the reader in the text, the role and character of the word, the role of poetics figures and of the mystic silence, towards which, paradoxally, the word and the poetry of Marguerite de Navarre moue. And, last but not least, the study contributes to rehabilitate the Queen of Navarre, known mostly as the writer of the famous collection of the short stories entitled Heptaméron, as an author creating a very personal and deeply religions poetry. The work is composed of the three parts. The first one is focused on the meaning of the poetic forms: genres, figures and the interior construction of the text. The second considers the rote of the lyrical subject in the Marguerite's poetry. It reflects the author herself, but also her relations with the others. In this part we analyze also the importance of the dialogue as a place of meeting with the Living Word. The third and the last part tries to determine the ideal of Marguerite's poetic word and its tendency to disappear in the silence-nothingness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (324 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 305-319. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-18
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.