Evolution du rôle des agents généraux au sein des grands groupes d’assurances : changement de métier ou renforcement du lien avec les sociétés mandantes ?

par Anne-Charlotte Taillandier

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-François Chanlat.

Soutenue en 2007

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    La concentration des grands groupes d’assurances, le besoin de rationalisation, la standardisation des produits et des méthodes conduisent à des changements d’organisation, qui peuvent remettre en cause certains métiers. Parmi les différents modes de distribution de l’assurance, les agents généraux apparaissent traditionnels, enracinés localement et encastrés dans des réseaux sociaux. La particularité de leur intermédiation crée des interactions spécifiques tant au niveau des clients que de la société d’assurances. La prestation qu’ils contribuent à fournir, est complexe. Ses fondements juridiques et techniques ne changent pas. L’évolution se situe dans les processus de production, de gestion et de commercialisation des contrats. L’orientation de l’ensemble de l’organisation vers le client rationalise les méthodes à tous niveaux mais limite la différenciation sur le terrain. S’ils veulent garder leur place à la fois dans et hors de l’organisation et faire face à une concurrence vive et variée, ces travailleurs indépendants, liés par un contrat de mandat aux sociétés qu’ils représentent, doivent s’adapter à leurs nouvelles conditions d’exercice. Cette transformation du métier et le renforcement du lien avec les sociétés mandantes peuvent mettre en cause leur spécificité, l’identité professionnelle, voire leur valeur ajoutée

  • Titre traduit

    The evolution of the part plaid by agents within big insurance groups : altering the profession or intensifying links with the mandating companies?


  • Résumé

    The concentration of big insurance groups, the need for rationalization, the standardization of products and methods, are all leading to organisational shifts, which can, in turn, challenge some trades in the insurance field. Amongst the various distribution modes, agents appear as traditional, locally entrenched, and socially embedded in a network. Through their specific mediating, particular interactions are created, both with their clients and the insurance company. Assessing the service they provide is quite complex. While its legal and technical foundings have not yet been altered, the evolution lies in the processes of contract production, management, and marketing. The overall client-oriented tendency of the organisation rationalizes the methods in every respects, but restricts differenciation on the actual field. These self-employed workers, bound by a mandate agreement to the companies they represent, have to adapt to new working conditions if they want to keep their footing both inside and outside the organisation, and take up the challenge of a lively and varied competition. Such transformations, along with the strengthening of the links with the mandating companies, is likely to question the specificity and the professional identity of this trade, hence its added value

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 535 p.
  • Notes : L' auteur n'a pas autorisé la diffusion de sa thèse (internet et microfiches)
  • Annexes : bibliogr.688 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.