Société civile et société de l’information : Le mouvement de l’anti-mondialisation sur internet

par Konstantinos Spiliotis

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Dominique Colas.

Soutenue en 2007

à Paris 9 .


  • Résumé

    L’action du mouvement anti-mondialisation (et aussi alter-mondialiste) d’une société civile multiforme contre le néolibéralisme s’effectue en même temps dans les espaces réels et sur Internet. L’étude d’une large gamme d’organisations (associations, mouvements sociaux, groupes révolutionnaires, organisations religieuses, etc. ) a permis de décortiquer le développement dudit mouvement au niveau local, national, régional et global. Les espaces publics alternatifs sans cesse créés au cyberespace contribuent au développement d’un activisme virtuel (action directe, désobéissance civile, guerre d’information, etc. ) et d'un activisme en réseaux. La généalogie de l’espace public depuis l’agora grecque jusqu’à Internet révèle les rapports Etat-société civile. À l’ère informationnelle, la société civile essaie de former des espaces publics réels et virtuels, en vue de s’imposer comme une sphère sociale autonome contrecarrant tout pouvoir abusif de l’Etat et l’influence totalitaire du marché.

  • Titre traduit

    Civil society and information society : the anti-globalization movement on internet


  • Résumé

    The action of the anti-globalization movement (also called in continental Europe alter-globalization movement) of a multiform civil society against neo-liberalism is possible in real spaces and into the Internet. The study of a large range of organizations (associations, social movements, revolutionary groups, religious organizations, etc. ) showed the development of this movement in the local, national, regional and global level. Alternative public spaces which are constantly created in cyberspace contribute to the development of virtual activism (direct action, civil disobedience, information war, etc. ) and of a network activism. The genealogy of public space from the Greek agora to the Internet reveals the state-civil society relationships. In the informational era, civil society tries to form real and virtual public spaces, in order to become an autonomous social sphere which foils every improper power of the state and the totalitarian influence of the market.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (449 p.)
  • Annexes : bibliographie 331 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Dauphine-PSL (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris Dauphine-PSL (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris Dauphine-PSL (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 07/PA09/0008
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1591-2007-35
  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.