Etude de l’utilisation des systèmes comptables par les managers de grandes entreprises : contribution à la génération d’une théorie de moyenne portée

par Walid Cheffi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Frédéric Wacheux.

Soutenue en 2007

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    L'insatisfaction, résultant des approches classiques de l'analyse de l’utilisation de la comptabilité par les managers, tient au fait (1) qu’elles manquent d’alignement sur les spécificités du travail managérial et (2) qu'elles prennent rarement en considération la dimension cognitive liée aux représentations mentales de ces acteurs. Cette thèse adoptant une perspective cognitive rend compte d’une recherche sur les rôles du dispositif comptable selon les managers. Fondée à la fois sur des entretiens auprès de managers d’entreprises différentes (1ère phase) et sur l’étude de cas d’une grande organisation (2ème phase), la recherche propose un cadre d’analyse de la perception et de l’utilisation du dispositif comptable. La revue de la littérature complétée par l’étude empirique permet de construire une grille intégrative d’analyse des rôles assignés à la comptabilité : informationnel, décisionnel, relationnel et cognitif. Des modes de rationalité : substantif, procédural, partenarial et cognitif, permettent respectivement de révéler ces méta-rôles. Des facteurs d’ordre cognitif contribuant à comprendre les comportements des managers sont, ensuite, identifiés. En outre, une large divergence cognitive entre le manager et le comptable est mise en lumière. Enfin, une typologie de styles managériaux d’utilisation du dispositif comptable est proposée à partir des deux phases empiriques. Trois idéo-types sont mis en évidence : le style faible (le détracteur), le style médium (le résistant) et le style fort (l’adepte)

  • Titre traduit

    Study of the use of accounting systems by the managers of large organisations : a contribution to the generation of a middle range theory


  • Résumé

    The non satisfaction stemming from classical perspectives on the use of accounting by managers is bound to (1) that they suffer from a lack of alignment onto the specificities of managerial work and to (2) that they seldom take into account the cognitive dimension of actors’ mental representations. That dissertation, in adopting a cognitive perspective, reports on a research about the roles of the accounting drivers in accordance with the manager’s expectations. Based simultaneously upon interviews with managers in several organisations (1st stage) and upon a case study of a large organisation (2nd stage), the research offers an analytical framework of the perception and the use of the accounting drivers. The literature review supplemented with the empirical study allows the construction of an integrative analysis grill of the roles devoted to accounting: information, decision making, relational and cognitive. Modes of rationality help reveal those meta-roles. These modes are substantial, procedural, partnerial and cognitive. Afterwards, cognitive issues were identified, that contribute to a better understanding of the behaviour of managers. Moreover light was shed on a large cognitive gap in between the manager and the accountant. Lastly, a taxonomy of managerial styles in the use of accounting drivers could stem from both empirical stages. Three ideal-types were stressed: a weak style (the detractor), a middle-range style (the opponent) and a strong style (the adept)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (508,137)p.
  • Annexes : bibliogr.146 ref.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.