Penser les mécanismes de la création à la fin du XIXe siècle : entre scientisme et onirisme

par Julie Malaure

Thèse de doctorat en Esthétique, sciences et technologies des arts

Sous la direction de Georges Bloess.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    Suite aux découvertes scientifiques du milieu du XIXe siècle sur l’évolution, comment penser la Création? Cette rupture dans la pensée n’annonce pas seulement la fin d’un monde mais l’ouverture vers de nouvelles interrogations. Celles-ci trouvent leur incarnation dans un personnage de roman de Flaubert, l’anachorète de "La Tentation de saint Antoine". Le saint y incarne le malaise et les doutes fin XIXe. Parce qu’il concentre à la fois les signes d’une crise temporelle sur un fond de mythe universel, l’artiste va s’identifier à cet archétype. Par artiste, nous entendons un groupe d’artistes rassemblés ici en vertus d’affinités intellectuelles : Victor Hugo [1802-1885], Gustave Moreau [1826-1898], Odilon Redon [1840-1916], August Strindberg [1849-1912] et Alfred Kubin [1877-1959]. Ces « solitaires de l’art » incarnent un courant de pensée dont on trouve une assise théorique chez deux penseurs : Nietzsche et Kierkegaard. Cette étude, pluridisciplinaire, couvre donc la période des dernières décennies du XIXe et empiète légèrement sur le XXe siècle. Ce qui permet de former un groupe fonde notre réflexion : ces artistes pensent la genèse comme un tout. S’y rejoignent celles du cosmos, des espèces, de l’œuvre d’art et de soi. Ainsi, de l’observation des mécanismes de création naturelle, à leur mise en pratique dans l’art, la question est de découvrir de qui est en œuvre : des coïncidences, le hasard, une projection psychologique ? La réflexion glisse de la physique à la métaphysique, comme le siècle passe de Darwin à Freud. La pensée des mécanismes de création abandonne alors progressivement un rationalisme contesté pour découvrir tout le potentiel créateur de la subjectivité.

  • Titre traduit

    Think about the mechanisms of creation at the end of the XIXth century : between scientism and onirism


  • Résumé

    Following the scientific discoveries of the middle of the XIXth century on the evolution, how to think Creation? This rupture in the thought does not announce only the end of a world but the opening towards new interrogations. Those find their incarnation in a character of novel of Flaubert, the anchorite of "The Temptation of Saint Anthony". The Saint incarnates uneasiness and doubts of the end of the XIXth. Because he concentrates at the same time the signs of a temporal crisis and universal myth, the artist will identified with this prototype. By artist, we mean a group of artists gathered here in virtues of intellectual affinities: Victor Hugo [1802-1885], Gustave Moreau [1826-1898], Odilon Redon [1840-1916], August Strindberg [1849-1912] and Alfred Kubin [1877-1959]. These "Recluses of Art" incarnate a stream of thought which finds a theoretical base among two philosophers: Nietzsche and Kierkegaard. This study, multi-field, covers the period of the last decades of XIXth, encroaching few years up the XXth century. What makes it possible to form a group found our reflection: these artists think the genesis like a whole. Meet (reach/join?) there those of cosmos, species, artwork and oneself. Thus, from the observation natural creation’s mechanisms, to their practical application in art, the question is to discover how it works: coincidences, fate, psychological projection? The reflection slips of physics to metaphysics, as the century passes from Darwin to Freud. The thought of mechanisms of creation then gives up gradually a rationalism disputed to discover all the creative potential of subjectivity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (421 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 397-409. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3305
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.