Les relations économiques entre l'Union européenne et l'Asie orientale

par Christophe Marion

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Kostas Vergopoulos.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'économie mondiale continue à être dominée par les régions de la Triade - l'Europe, Amérique du Nord et Asie de l'Est. Les relations Asie-Europe ont longtemps constitué le lien inter-triadique le plus faible face notamment au dynamisme de la relation transpacifique entre l'Asie orientale et les Etats-Unis. Ce texte propose une analyse systématique et complète sur les divers aspects de ce rapport et le développement important qu'il a connu ces dernières années qui ont vu les échanges Asie-Europe se hisser au niveau de leur contrepartie transpacifique. Longtemps conflictuels, les rapports sont aujourd'hui plus apaisés surtout depuis la constitution de l'ASEM, instance dialogale entre les deux continents. L'accélération de la croissance asiatique combinée à l'émergence de la Chine tend à faire de ce continent le foyer central de la croissance mondiale et du développement. La dynamique du monde chinois combinée à la puissance japonaise provoque le recentrage sur l'Asie des flux commerciaux, créant ainsi une nouvelle division du travail qui constitue la base objective du processus d'intégration de la région en cours. Mais l'instabilité du système international, marqué par l'affaiblissement des organismes de régulation représente à terme une menace pour l'économie mondiale tout comme pour les économies asiatiques. Le développement de l'Asie orientale pose de manière aigue l'émergence d'une nouvelle architecture des rapports internationaux fondée sur des relations de coopération et l'avènement d’un monde multipolaire. Ceci suppose que le cours actuel, désigné par le terme de mondialisation soit remis en cause. L'Union européenne devrait jouer le rôle de puissance médiatrice dans ce processus que ses dirigeants refusent d'assumer pour l'instant face à l'unilatéralisme des Etats-Unis.

  • Titre traduit

    ˜The œeconomic relations between the European Union and Eastern Asia


  • Résumé

    The world economy continues to be dominated by the areas of the Triad - Europe, North America and East Asia. The relations Asia-Europe constituted for a long time the weakest inter-triadic bond face in particular with the dynamism of the transpacific relation between Eastern Asia and the United States. This text proposes a systematic and complete analysis on various aspects of this link and the significant development that he knew these last years which saw the Asia-Europe exchanges rising on the level of their transpacific counterpart. Conflicting over a long time, the relationship is currently alleviated especially since the constitution of the ASEM, structure of discussion between the two continents. The acceleration of the Asian growth combined with the emergence of China tends to make of this continent the central hub of the world growth and development. The dynamics of the Chinese world combined with the Japanese power causes the centring on Asia of commercial flows, thus creating a new division of labour which constitutes the objective foundation of the integrative process in progress. However the instability of the international system, marked by the weakening of the regulatory framework represents in the long run a threat for the world economy just like for the Asian economies. The development of Eastern Asia poses in an acute way the restructuring of the present "World Governance" in order to pave the way to the emergence of a new international scheme founded on relations of co-operation and the advent of a multipolar world. This supposes that the current course, epitomized by the term of Globalization should be called into question. The European Union should play the part of mediating power in this process which its leaders refuse to assume so far, facing the unilateralism of the United States.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 374-380

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2624
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.