Les formes hybrides de l' écriture dans le roman contemporain : le verbal et le visuel dans les oeuvres de M. Duras

par Youlia Maritchik

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gérard Dessons et de Katia Dmitrieva.

Soutenue en 2007

à Paris8 .


  • Résumé

    L’œuvre de Marguerite Duras a un statut problématique parmi les critiques littéraires et cinématographiques. Afin de cerner ce type d’œuvre on explore en premier lieu les rapports qu’entretiennent texte et film dans le discours critique afin de réfléchir sur la notion de “visualité”. En second lieu, on étudie le concept d’hybridité élaboré par les critiques littéraires, concept voué à caractériser l’œuvre de Duras par le biais d’autres notions comme “écriture filmique” et “écriture poético-romanesque”. Enfin, on a jugé indispensable d’analyser à titre d’exemple un texte de Marguerite Duras réputé pour son caractère “hybride”. La notion d’hybridité, que les critiques littéraires appliquent aux textes de Duras afin de cerner cette œuvre marginale, est à double face. Tout d’abord, elle est pensée comme intrusion des “signes poétiques” dans l’écriture romanesque ; ensuite, l’hybridité en tant que signe caractéristique du style “cinématographique” sous-tend la prolifération des effets “visuels”. Cependant l’œuvre de M. Duras déborde les techniques “visuelles” et “poétiques” et crée ses propres valeurs. Le “voir” de ses textes n’est pas descriptif, il ne prédétermine pas l’imaginaire des lecteurs. Ce voir est de nature rythmique, prosodique, orale. Le poème est un terme critique chez Duras : la poésie doit être révolutionnaire, car “il n’y a d’écrit que l’écrit du poème”. La “poésie” des textes de Duras se trouve dans la force critique du langage, dans son inventivité, qui est sa poéticité. C’est pour cette raison que Le Navire Night, texte hybride, est un poème dans le sens que lui donne H. Meschonnic, qui l’emploie pour désigner une invention, une “ethique en acte de langage”.

  • Titre traduit

    ˜The œ"hybrid" forms of writing in French contemporary novel : the verbal and the visual in M. Duras's works


  • Résumé

    Duras’s fictional texts and films have got problematical status among literary and cinematographic critics. To investigate writer’s work we should examine the rapport text/film and analyse visual aspects of literature. We also pay special attention to the concept of “hybridité” invented by literary critics. It is used to characterize Duras’s texts by means of such notions as “cinematographic” and “poetico-narrative” writing. Duras’s writing rejects all visual and poetic techniques, composes, and produces her own criteria of analysis. One of M. Duras’s main concerns was to create images which would liberate the spectator’s imagination. That is why the visual in her works has rhythmical, prosodical nature: the words have unlimited possibilities of proliferating mental images. Poetical force of Durassian texts is in the critical power of the language, of the discourse, in their poeticity. That is why “Le Navire Night” can be regarded as a poem (poème) in A. Meschonnic’s sense of the term, which supposes inventiveness, verbal “activity” of the texts, and personal ethics of creation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (212 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 201-211

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2520
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.