Les oeuvres des architectes Jean Renaudie et Renée Gailhoustet, 1958-1998 : théorie et pratique

par Bénédicte Chaljub

Thèse de doctorat en Urbanisme

Sous la direction de Henri Bresler.

Soutenue en 2007

à Paris8 .


  • Résumé

    La thèse prend comme objet d'étude les oeuvres des architectes français Jean Renaudie (1925-1981) et Renée Gailhoustet, née en 1929, chacun ayant leur propre agence. Leurs œuvres sont principalement consacrées à des programmes urbains mêlant équipements et habitat collectif, avec en particulier leur intervention contiguë dans la rénovation du centre-ville d’Ivry-sur-Seine. Renaudie joue un rôle largement tutélaire pour Gailhoustet, celle-ci se considérant comme sa "suiveuse", en particulier après la mort prématurée de celui-ci en pleine reconnaissance. Cette analyse d'une filiation architecturale assumée débouche sur le constat de la qualité et de l'originalité de l'œuvre d'une architecte laissée dans l'ombre de son mentor. En cherchant à rendre ses dimensions au processus de transmission et de traduction entre ces deux architectes, la thèse ambitionne de contribuer à préciser la notion de modèle architectural et d'éclairer la relation entre théorie et pratique architecturale.

  • Titre traduit

    Two architects' works : Jean Renaudie and Renée Gailhoustet, 1958-1998 : Theory and practice


  • Résumé

    The object of this thesis is to enlight the works of two french architects Renée Gailhoustet (born in 1929) and Jean Renaudie (1925 - 1981), both of them with their own office. Their works concern urban programs grouping community facilities and public housing, with a particular interest for their adjacent realisations in Ivry-sur-Seine's downtown renovation, near Paris. Gailhoustet considers herself as a "follower" and gives to Renaudie a tutelary role, especially after his premature death while aknowledgement for his work is at his highest. The analysis of this conscious and accepted architectural filiation points out the quality and the originality of Gailhoustet's work, too often left in the master's shadow. By focusing specifically upon process of transmission and traduction between those two architects, the present work wishes to contribute to the debate around the notion of architectural model and to enlight the relation between architectural theory and practice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (328, 215, 500 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 1, p. 314-325. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2511

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1852/ 1-4 CHA
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3911
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.