L'Union européenne et les villes : du développement des instruments d'action publique Urban et Urbact à leur traduction localisée : Mantes la Jolie, Grigny, Birmingham et Lambeth

par Irène Mboumoua

Thèse de doctorat en Études urbaines. Aménagement et urbanisme

Sous la direction de Alain Bourdin.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le point de départ de cette thèse est le constat de l'intérêt croissant de l'Union européenne pour la problématique des villes et des quartiers en difficultés, qui s'est traduit par le développement de programmes territorialisés ou transnationaux comme Urban et Urbact. En mobilisant les travaux sur l'européanisation, le transfert de politiques publiques ou encore le gouvernement par les instruments d'action publique, cette thèse s'interroge sur la neutralité de ces dispositifs et sur l'action implicite de l'Union européenne. Via ces dispositifs, l'UE participerait aussi de manière croissante à la diffusion de modèles tels que le partenariat, la participation des habitants, la gouvernance ou encore l'action intégrée -concepts déjà portés par de nombreux pays européens comme la France, ou le Royaume-Uni. L'implicite de cette action normative de l'Union européenne serait une entreprise de légitimation dans un champ où elle n'a pas la compétence par des modes d'action non contraignants, mais aussi de modernisation des pratiques urbaines. A travers ces instruments, l'UE cherche à promouvoir le changement organisationnel. Si nous partons de l'entreprise de légitimation de l'UE par la diffusion de normes via des instruments d'action publique comme point de départ, notre objectif est plutôt de saisir l'Europe au local en plaçant la focale sur la traduction localisée des normes européennes et l'analyse de leurs effets en termes de gouvernance et de changement. Nous souhaitons à partir d'une démarche comparative portant sur la France et le Royaume-Uni montrer la diversité des modes d'appropriation locale de ces dispositifs Urban et Urbact, négociés, instrumentalisés et incorporés localement par les acteurs au prisme de leur cadre institutionnel et politique, mais également de leurs agendas territoriaux. Leur impact local et en termes de gouvernance dépend aussi des contextes de mise en œuvre et des jeux de négociation locale. Les normes qu'ils véhiculent sont attachées à des enjeux de partage du pouvoir et de ressources, ce qui peut conduire à un écart entre les attentes européennes et les pratiques locales. Ce qui rend le transfert de ces normes difficile.

  • Titre traduit

    ˜The œEuropean Union and the cities : from the development of action public tools to their local translation in Mantes la Jolie, Grigny, Birmingham, Lambeth


  • Résumé

    The starting point of our research is the observation of the growing interest of the European Union on urban problems of cities and deprived neighbourhoods, which has led the EU to develop area-based or transnational programmes such as Urban and Urbact. Using researches on Europeanization, policy transfer or policy instruments, we try to question the neutrality of these programmes and to analyse the implicit action of the EU. Through these programmes, we show that the EU is tacking a growing role in the diffusion of norms and models on cities, such as partnership, community involvement, or governance –concepts that are not new especially in France and the UK. This ability of the European Union to diffuse those norms is considered as an attempt to gain legitimacy on a field where it is not competent through soft law approaches and to modernise and change the practices of local actors. Through these policy tools, the European Union is promoting organisational change. If our starting point is to analyse the attempt of the EU to legitimate its action, our aim is to analyse the modes of appropriation of these norms by cities and member state and their local effects in terms of governance. We compare the French and the British cases to show the diverse modes of appropriation of these tools and norms by cities. They are mobilize as policy instruments and are negotiated and used in local strategies, according to the political background and local agendas of reforms. The local impact is path dependant. The norms that are diffused are linked to power and resources issues. This can lead to a gap between the theoretic response to Urban and the practical response. Therefore the policy transfer of these norms raises some difficulties.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (530 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 515-524

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2478

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2455
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.