Une guerre sans "non" ? : insoumissions, refus d'obéissance et désertions de soldats français pendant la guerre d'Algérie : 1954-1962

par Tramor Quemeneur

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Benjamin Stora.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    Trois périodes de refus se dégagent de la quantification des désertions, des insoumissions et des refus d'obéissance de soldats français pendant la guerre d'Algérie. En 1955 et en 1956, les "manifestations de rappelés" posent la question de la désobéissance, qui se cantonne cependant à un niveau individuel. De 1957 à 1959, les réfractaires contestent dans le cadre militaire, s'organisent en exil pour les insoumis et les déserteurs, ou en prison pour les objecteurs de conscience et les "soldats du refus" communistes. Le débat public explose en 1960 avec la découverte de Jeune Résistance, composée de réfractaires. Des intellectuels les soutiennent en rédigeant la Déclaration sur le droit à l'insoumission dans la guerre d'Algérie dite "Manifeste des 121". Les réfractaires deviennent de plus en plus nombreux, contre la guerre d'Algérie ou en faveur de "l'Algérie française" avec l'Organisation armée secrète. Enfin, l'Action civique non-violente se mobilise en faveur des objecteurs de conscience.

  • Titre traduit

    ˜A œwar without a "no"? : French insubordinates, conscientious objectors and deserters during the Algerian War : 1954-1962


  • Résumé

    Three periods of refusal comes out from the quantification of French soldiers who desert, become insubordinates or refuse to obey during the Algerian War. In 1955 and 1956, the 'demonstrations of conscripts' raise the issue of insubordination, however limited to an individual level. From 1957 to 1959, the disobedients contest inside the Army, get organized in exile for deserters and insubordinates, or in prison for the conscientious objectors and the communists 'soldiers of refusal'. The public debate blows up in 1960 with the discovery of Young Resistance, made of disobedients. Some intellectuals support them by writing the Declaration on insubordination right in the Algerian War called 'the 121 Manifesto'. Disobedients become more and more numerous, against the Algerian War or in favour of 'French Algeria' with the Secret Army Organisation. Finally, the non-violent civic action stands up in favour of conscientious objectors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (1394 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Sources f. 1223-1328. Bibliogr. f. 1329-1355. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2466
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 13300 (1)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 13300 (2)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 13300 (3)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 13300 (4)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 13300 (5)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.