Persona et jeu dans les cinématiques numériques

par Nathalie Fougeras

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Jean-Louis Boissier.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette recherche porte sur la relation entre, d’une part, la notion de jeu et, de l’autre, ce que nous nommons persona. La combinaison de ces deux notions met en perspective une forme d’écriture que nous nommons « persona-jeu » dans des cinématiques numériques. La cinématique est donc ici examinée depuis l’animation du personnage mis en mouvement à l’image. Un jeu scénarisé par le personnage-image filmique ou un jeu interactif de contrôle de l’image-personnage interactive. Cette scénarisation du personnage s’apparente ainsi à un jeu que nous nommons « marionnettique » depuis la manipulation exercée d’une "prise en main" de la dite persona-jeu à écrire. La notion de masque à jouer ressort étymologiquement du terme de persona, pointant ainsi la dynamique fictionnelle du jeu du personnage. Pour ce qui concerne la persona-jeu écrite en temps réel, l’avatar virtuel est directement piloté sur écran ou par le biais de capteurs embarqués sur le corps d’un performer. Chaque jeu déroule ainsi une tension tentée comme une certaine dramaturgie « persona-jeu ».

  • Titre traduit

    Persona and play in digital cinematics


  • Résumé

    This research addresses the relationship between what we call “persona” and the notion of “play” in digital cinematics : a “persona-play“. It aims at introducing this relationship some specific dynamics in digital cinematics. Namely, it shows how animation, that is the way a character is set in motion pictures, develops a play that implies a certain type of scenarization of the character-image, or, differently, an interactive manipulation, controlling the image-character. The notion of “mask to be played” is implied by the term of “persona“, emphasizing the dimension what is referred to as a “puppet play”. The interactive “persona-play” develops a “puppet play“ that emphasizes the dynamics of the real-time manipulation of a virtual character, be it directly manipulated on a screen or through sensors installed on the body of a performer. Each play is then the occasion of an expression of a tension within a scenario, considered as a dramatic writing “persona-play“.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (458 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 383-400. Index. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2419

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4073
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.