Adaptation des jeunes à l'enseignement supérieur : les pédagogies nouvelles : aide à l'adaptation ou facteur de marginalisation ?

par Rébecca Shankland

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et Psychopathologie

Sous la direction de Serban Ionescu.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    Notre recherche porte sur l’adaptation à l’enseignement supérieur, comparant des étudiants issus d’écoles à pédagogie nouvelle à d’autres issus du système traditionnel. Elle se divise en deux volets : une enquête par questionnaire (277 anciens élèves, 400 parents) analysant l’apport des pédagogies au développement de compétences facilitant l’adaptation après la scolarité ; un suivi de 130 étudiants au cours de leur première année universitaire (bilan à trois moments, avec entretien, Inventaire de Coping pour Situations Stressantes, Inventaire d’Anxiété Trait et Etat, Inventaire de Dépression de Beck). Nous faisons l’hypothèse que les sujets des pédagogies nouvelles s’adaptent mieux en raison de caractéristiques davantage développées au cours de leur scolarité : coping centré sur la tâche, auto-efficacité, etc. Les résultats confirment cette hypothèse : performances scolaires et bien-être psychologique supérieurs (anxiété et dépression plus faibles, satisfaction plus grande de la vie).

  • Titre traduit

    Adjusting to higher education : alternative models of education : help or hindrance for coping with the demands of student life?


  • Résumé

    Our research tackles the question of how students from different types of educational systems adapt after secondary education. It is divided in two parts : a study on 277 former pupils and 400 parents, to analyse the development of competences specific to each educational system which facilitate their coping after secondary school ; a follow-up of 130 students during their first year in higher education, using various tools at three different periods of time (interviews, Coping Inventory for Stressfull Situations, State Trait Anxiety Inventory, and Beck Depression Inventory). Our hypothesis is that former alternative school pupils will adjust better to higher education, because certain characteristics are better developed : coping focused on the problem, self-efficacy, etc. Our results confirm this assumption : these pupils show higher academic performances and psychological well-being (lower anxiety and depression levels, greater life satisfaction).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (246, 184 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 227-246

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2409/1,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007PA082786
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.