Critique de la raison vue à travers des pensées de J. -F. Lyotard et P. Thevenaz

par Chul-Woo Lee

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jacques Poulain.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    L’expérience postmoderne entraîne Lyotard à déclarer le déclin des métarécits et la perte de la raison universelle et unificatrice qui les rend possibles, alors que l’expérience chrétienne conduit Thévenaz à renverser radicalement toute pensée philosophique. Face à la crise de la raison, Lyotard aboutit à prétendre la mort de la philosophie par les voies de post-modernité expérimentale, alors que Thévenaz prétend la nécessité de la philosophie par l’analyse réflexive dans une perspective chrétienne. Il s’agit donc d’un passage d’un philosophe incroyant à un philosophe croyant. Car l��imputation de folie par la Parole de Dieu – la sagesse de ce monde n’est que folie devant Dieu – pénètre dans toute la démarche de la pensée philosophique. En contestant ainsi radicalement la raison elle-même, elle rend possible l’explicitation de la conscience de soi et la radicalisation de la philosophie. A partir de cette perspective chrétienne, qui est la philosophie de la vocation et de la responsabilité, surgit la philosophie autonome. Cette thèse sera donc à la fois une approche anthropologique sur l’homme et la réexamination du statut ontologique de la raison dans cette perspective chrétienne.

  • Titre traduit

    ˜The œcritic of the reason in the view and the thought of J. -F. Lyotard and P. Thévenaz


  • Résumé

    The post-modern experience lead Lyotard to declare the delcline of the meta-récits and loss of the universal reason which makes them possible, whereas the christian experience lead Thévenaz to upset fundamentally all of the philosopic thought. From the crisis of the reason, the former is arrived to pretend the death of the philosophy by the way ot the post-modernity, whereas the latter pretends the necessity of the philosophy by the reflexive analysis in a christian perspective. Therefore, that is the problem of the passage from a non-christian philosopher to a christian philosopher. Because the imputation of the foolishness by the word of God – For the wisdom of this world is foolishness with God – penetrate in all of the course of the philosophic thought. Reason makes possible the manifestation of the self-consciousness and the radicalization of the philosophy. From the christian perspective, which is the philosophy of the vocation et of the responsibility, spring up the autonomous philosophy. This thesis would be therefore at the same time an anthropological reproach on man and the re-examination of the ontological status of the reason in this christian perspective.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (571 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 561-571

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2408
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.