Contribution à l’étude des emprunts d’une langue à une autre : le cas du grec moderne et de l’anglais des années 1980 à 2004 : approche psycholinguistique

par Olga Lykou

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Yves Dommergues.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    Ce travail traite de l’influence de l’anglais sur le grec des années 1980 à 2004. Le corpus de l’étude (333 000 mots) concerne différents types de discours : d’une part des textes écrits financiers, scientifiques et politiques ; d’autre part des productions orales provenant de la publicité radiophonique, des arts et du discours politique. Ce travail évalue d’une part si l’ingérence de l’anglais dans la langue grecque a évolué au cours de la période considérée, d’autre part si cette ingérence est généralisée dans cette langue ou bien si elle n’affecte que certains types de discours. Deux outils de mesure ont été utilisés : les emprunts du grec à l’anglais et les alternances codiques relevés dans les types de discours en question. Le multilinguisme, le mélange des langues, l’analyse psycholinguistique de ces phénomènes, l’étude des emprunts et des alternances codiques, la relation entre langue et pensée resteront encore longtemps des domaines de recherche ouverts et prometteurs.

  • Titre traduit

    A contribution to the study of borrowings from one language to another : the case of modern Greek and English from 1980 to 2004 : a psycholinguistic approach


  • Résumé

    The present dissertation concerns the influence of English on the Greek language in the years 1980-2004. The corpus of the study (333 000 words) is based on different types of discourse: on the one hand financial, scientific and political written texts; on the other hand oral speech from radio advertising, arts and politics. The present study investigates whether the influence of English onto Greek has evolved during that period; it also investigates if such influence has generalized to the whole Greek language or if it limits itself to particular discourse types. Two measure instruments were used: the number of borrowings from English and that of code-witches found in the various types of utterances. Multilingualism, language-mixing, the psycholinguistic analysis of such phenomena, the study of loanwords and code-switching, the relationship between language and thought will remain open and fairly promising research fields for quite a long time to come.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (330 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 282-304

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2401
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.