Adaptation des emprunts : une approche psycholinguistique

par Inga Vendelin

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Sharon Peperkamp.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    L’hypothèse testée dans la présente thèse postule que les adaptations des emprunts résultent d’un calcul de la distance acoustique entre les structures non-natives et les structures natives phonotactiquement légales, c. A. D. Du processus d’assimilation perceptive. Deux aspects de ce processus ont été démontrés : (a) la sensibilité des adaptations immédiates au détail phonétique fin de la langue source, démontrée dans des tests de perception de pseudo-mots français et anglais chez les locuteurs japonais ; (b) la sensibilité des adaptations immédiates au mode de présentation (auditif versus visuel) de mots non-natifs, de��montrée sur la base des adaptations de voyelles anglaises par les locuteurs français. De plus, le lien entre la présence des non-adaptations et une bonne discrimination de contrastes concernés par les locuteurs de la langue cible a été mis en évidence. Un modèle d’adaptation perceptive des structures non-natives est proposé.

  • Titre traduit

    Loanword adaptation : a psycholinguistic approach


  • Résumé

    In this thesis I test the hypothesis as to which loanword adaptations result from an evaluation of acoustic distance between non-native structures and phonotactically legal native structures, i. E. From a process of perceptual assimilation. Two aspects of this process have been demonstrated: (a) the sensibility of online adaptations to the fine-grained phonetic detail of the source language, which was shown by testing the perception of French and English /n/-final words by Japanese speakers; (b) the sensibility of online adaptations to the presentation mode (auditif vs visual) of new non-native words, which was shown on the basis of online adaptations of English vowels by French speakers. Moreover, I have found evidence for a link between the presence of non-adaptations in the target language and the capacity of its speakers to correctly discriminate related contrasts in the source language. Finally, a model of perceptual adaptation of non-native structures is proposed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 122-127

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2397
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.