L'écriture énigmatique : le policier oulipien

par Daniela Tononi

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises

Sous la direction de Jacques Neefs et de Giuliana Costa Ragusa.

Soutenue en 2007

à Paris 8 en cotutelle avec l'Università degli studi (Palerme, Italie) .


  • Résumé

    Défenseurs de l’idée de la globalité de la littérature qui exclut la stricte hiérarchie des genres, les oulipiens créent dans l’exploration répétée d’un inextricable mélange des genres, des œuvres dans lesquelles la contamination devient une méthode productive. Parmi les genres investis le roman policier est celui qui consent la majeure exploration et autorise la plus grande innovation. Le roman oulipien, caractérisé par une structure énigmatique profonde qui coïncide avec l’imposition d’une contrainte, accueille le policier en tant que genre flexible, susceptible d’être soumis à un procédé de complication et de renouvellement de l’énigme. En effet, en ce qui concerne l’écriture oulipienne, la construction de l’énigme naît de l’imposition des contraintes et concerne tant le niveau formel que sémantique. Et lorsque formel et sémantique sont tous deux impliqués, la contrainte et l’énigme se métatextualisent, influençant alors l’évolution de la narration. Les œuvres de Raymond Queneau, Georges Perec, Jacques Roubaud, Marcel Bénabou, Italo Calvino et les textes de la B. O. Représentent ainsi des espaces d’expérimentation du policier “impur” qui transforme la lecture en aberration interprétative.

  • Titre traduit

    ˜The œenigmatic writing : the oulipian detective story


  • Résumé

    Advocating the concept of the comprehensiveness of literature, which abolishes the rigid hierarchy of genres, the Oulipians create, by inexhaustibly exploring symbiotically combined genres, literary works where contamination turns to productive process. Among the examined genres, the detective story best lends itself to exploration and innovation. The oulipian novel, with its strong innate and deep-rooted enigmatic structure, coinciding with the imposition of a contrainte, includes the detective story as a flexible genre which suits a process of complicating and innovating the enigma. As far as the oulipian writing is concerned, the construction of the enigma derives from the imposition of the constraints and involves the formal level or the semantic level or both. In the latter case, the contrainte and the enigma undergo a process of metatextualization, thus influencing the tale development. The works by Raymond Queneau, Georges Perec, Jacques Roubaud, Marcel Bénabou, Italo Calvino as well as the texts collected in the B. O. Therefore represent the loci where the impure detective story - transforming reading into hermeneutic aberration - can be experimented.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (297 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 277-297. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2388
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.