La place de la mythologie

par Maryan Benmansour

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jacques Rancière.

Soutenue en 2007

à Paris 8 .


  • Résumé

    Ce travail décrit la mutation du concept de mythologie depuis le XVIIe siècle jusqu’au XIXe siècle. On montre comment une perception et une conception du mythe sont apparues durant cette période et comment une nouvelle place pour la mythologie s’est constituée en poétique et en philosophie. On décrit tout d’abord la fin du modèle classique du mythe conçu comme fable, impliquant l’allégorie comme mode de figuration et d’interprétation. On dégage ensuite les conditions auxquelles la revendication d’une « nouvelle mythologie » vient à émerger : à partir des termes d’une nouvelle poétique formulés par G. B. Vico et approfondis par le romantisme naissant, la mythologie se voit promue au statut d’un idéal esthétique. On étudie enfin le déplacement que F. W. J. Schelling fait subir à la notion de mythologie ainsi installée, abandonnant peu à peu à l’idéal d’une « nouvelle mythologie » pour élaborer une « philosophie de la mythologie », toujours dépendante de conditions poétiques implicites.

  • Titre traduit

    ˜The œplace of the mythology


  • Résumé

    This work describes the mutation of the concept of mythology from the XVIII th century to the XIX th century. It shows how a new perception and a new conception of the myth have appeared in this period and how a new place for the mythology has been constituted in poetics and philosophy. First is described the end of the classical model of the myth, model according to which the myth is conceived as a fable and supposes the allegory as a specific way of figuring and interpreting. Then, the conditions on which the claim for a “new mythology” can emerge are set off : in the terms of G. B. Vico’s “new poetic” elaborated by the nascent romanticism, the mythology is promoted to an aesthetic ideal. Finally, one shows how the German philosopher F. W. J. Schelling has produced a further displacement of the mythology by giving up the ideal of a “new mythology” to elaborate a “philosophy of mythology”, which nevertheless still depends upon poetic conditions which are dug out.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (773 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 752-773. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2385
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.