Le temps dans les films d'Alain Resnais : une étude du temps dans le récit cinématographique

par Xiaojie Zhu

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises

Sous la direction de Wenrong Wang et de Jacques Neefs.

Soutenue en 2007

à Paris 8 en cotutelle avec l'Université de Pékin .


  • Résumé

    Notre étude sur le temps dans le récit cinématographique a d’abord pour but de proposer une méthode systématique et complète pour analyser le temps dans les films : le système du temps doit comprendre le temps de la narration, le temps des matières d’expression cinématographiques et l’expérience temporelle. C’est dans les relations entre ces trois niveaux que réside une richesse du temps dans le cinéma. Les films d’Alain Resnais nous paraissent intéressants parce qu’ils présentent aussi une pluralité du temps. Ils mélangent la forme classique et la forme moderne du récit cinématographique, présentent des caractéristiques des autres espèces narratives, et effacent des frontières entre le réel et l’imaginaire, entre la pensée et la conscience, entre la mort et l’amour. . . Une définition simple est dangereuse. Sujet à tous les accidents, le temps y est une force créatrice libre, une production du sens qui nous ouvre un monde mystérieux des possibles.

  • Titre traduit

    ˜The œtime in the films of Alain Resnais : a study of the time in the filmic narration


  • Résumé

    First of all, our study of the time in the filmic narration intends to propose a systematic and complete method of filmic analysis. The time’s system should include the time of the narration, the time of the expressive material and the temporal experience. The richness of the time in the film lies in the relations of these time levels. The Alain Resnais’ films are interesting because they present also the richness of time. These films mix up the elements of the classic and the modern filmic narration, present the characteristics of other narrative sorts, and deny the oppositions between the real and the imaginary, between the thought and the conscience, between the death and the love…A simple definition is dangerous. In these films, the time, open to the accidental, is a free creative power, a production of meanings, which offer us a mysterious world of possibilities. It is not only physical or perceptive, but a new conception of our world and our thought.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (381 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 337-350. Filmogr. p. 354-355

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2380
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.