L' influence du langage métaphorique sur le corps dans un contexte de relaxation

par Alfonso Santarpia

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Blanchet et de Giuseppe Mininni.

Soutenue en 2007

à Paris 8 en cotutelle avec l'Università degli studi di Bari .


  • Résumé

    Cette thèse étudie les effets des injonctions de relaxation (littérales vs métaphoriques) sur des paramètres physiologiques et discursifs auprès trois groupes expérimentaux (danseurs/euses, relaxateurs, étudiants/es) et 1 groupe contrôle, compris de 24 participants chacun, dans un contexte de relaxation. Nous avons montré que les énoncés métaphoriques ou littéraux, destinés à provoquer « une sensation de lourdeur » peuvent augmenter la moyenne des micro-variations de la lourdeur des bras des participants. Ce phénomène se produit sur le bras auquel l’énoncé fait référence. On appellera cet effet linguistic embodiment. L’hypothèse principale de cette thèse est confirmée, il y a un effet significatif concernant les micro-variations de la lourdeur des bras des participants dans l’ordre temporel des séquences où les injonctions littérales sont suivies par les injonctions métaphoriques. L’activité électrodermale témoigne aussi une activation controlatérale de l’hémisphère droit dans la compréhension des énoncés métaphoriques qui suivent les énoncés littéraux. Il y a un effet significatif de l’augmentation des variations de la différence de température des doigts lorsque les injonctions littérales sont suivies par les injonctions métaphoriques. Nous avons montré que le groupe « relaxateurs » a des scores de vivacité avec les yeux ouverts plus significatifs que les autres groupes. Nous avons montré que le groupe de relaxation a un score supérieur au questionnaire de relaxation par rapport aux autres groupes. Notre étude a montré qu’il y a une différence de description de l’expérience corporelle entre les groupes, qui ont une pratique corporelle différente. On a montré aussi que la description de « la lourdeur » est différente selon que les participants ont écouté l’ordre dans lequel les énoncés littéraux sont suivis par les énoncés métaphoriques ou l’ordre dans lequel les énoncés métaphoriques sont suivis par les énoncés littéraux.

  • Titre traduit

    The influence of the metaphorical language on the body in the relaxation


  • Résumé

    In this dissertation, we explore the effects that words have on the body, referencing to physiological markers (the micro-movements of the forearm, the skin activity, the temperature of the fingers, heart rate) and lexical markers, in the relaxation context. We examined four different test groups: 24 students, 24 contemporary dancers, 24 experts in relaxation, a control group of 24 students who didn’t receive the injunctive phrases. The volunteers sat in reclining armchairs, with pressure sensors and captors attached. Each volunteer listened to directions – given in either a literal (heavy) or metaphorical sense (lead) – which had been recorded on CDs. The CDs, of which there were eight different versions, varied by the order in which the directions were given and which arm (left/right) was referred to. Additionally, the directions were spoken by a French actor in a monotonic manner to highlight the semantic aspects of the phrases, and the linguistic formulations were derived from Schultz’s relaxation technique and Grossmann’s relaxation technique. The results suggest the simultaneousness of audio-motor system in the brain. Specifically, we observe the involuntary pressure exerted by the forearm in response to the following phrases, used in classical relaxation techniques: “Think that your arm is heavy” vs “Think that your arm is made of lead. ” There is a direct effect of the commands (metaphorical or literal) on the forearm referred to ; citing the right arm induces micro-movements (weight) only in the right arm, and vice-versa. We call this effect linguistic embodiment. This was found in all the test groups. The results suggest a temporary order effect of the metaphorical commands on the pressure of the forearms, on the electrodermal activity, on the difference of fingers temperature, only after the literal utterances. Additionally, we show that the bodily description of the weight experience is different among the groups.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (282 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 247-280. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2492
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.