Contrôle de l'apoptose des ostéoblastes : implication de la PI3K in vitro et in vivo

par Cécilie Dufour

Thèse de doctorat en Biologie de l'os, des articulations et biomatériaux des tissus calcifiés

Sous la direction de Pierre J. Marie.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'apoptose des cellules osseuses joue un rôle important dans la régulation de l'ostéogénèse. Cependant un dérèglement de l'apoptose contribue à différentes pathologies osseuses. L'objectif de notre travail est de caractériser le rôle de la voie PI3K/Akt dans l'apoptose des ostéoblastes en utilisant un modèle d'ostéoblastes mutés sur le FGFR-2 et un modèle d'hypokinésie chez le rat. Dans un premier travail, nous montrons que l'activation constitutive du FGFR-2 entraîne l'apoptose des cellules ostéoblastiques et que ceci est dû en partie par la dégradation de la PI3K par le protéasome. Nous avons établi un lien entre l'ubiquitine ligase c-Cbl et la PI3K, mettant à jour un des systèmes de régulation de celle-ci. Nous confirmons que la voie de survie PI3K/Akt est la voie principalement impliquée dans la survie des ostéoblastes et qu'elle est également un régulateur de l'apoptose dans ces cellules. Enfin, nous localisons cet événement dans les domaines particuliers de la membrane plasmique que sont les microdomaines lipidiques ou rafts. Dans un second travail, nous montrons que l'apoptose des ostéoblastes induite par réduction des contraintes mécaniques chez le rat est médiée par les intégrines a5(31 et que la voie de survie PI3K se trouve atténuée lors de la perte d'adhésion de ces intégrines à leur substrat. Nous montrons aussi que la voie de survie PI3K protège de l'apoptose en maintenant les taux de protéines anti-apoptotiques Bcl-2. La PI3K, molécule interagissant avec la signalisation FGF/FGFR et avec les intégrines, apparaît comme une molécule clé de la signalisation de survie des ostéoblastes.

  • Titre traduit

    Osteoblastic apoptosis mediated in vitro and in vivo by phosphatidyl-inositol 3 phosphate kinase


  • Résumé

    Bone cells apoptosis plays an important role in osteoblastogenesis regulation. When apoptosis is disturb, this leads to several bone pathologies. The aims of the study is to identify a role for PI3K signaling first in cell apoptosis induced by FGFR2 activation in human osteoblast and then in skeletal unloading induced by tail suspension in rats. First, we show that FGFR2 activation leads to decrease PI3K protein levels, resulting in attenuation of PI3K and Akt signaling in osteoblasts due to increased Cbl-PI3K molecular interaction. This results in increased PI3K ubiquitination and proteasome degradation. FGFR2 activation increases FGFR2-Cbl interact in raft micro-domains. These results reveal a novel role for PI3K/Akt attenuation in the control of osteoblast survival by FGFR2 signaling. Then, we show that skeletal unloading induces rapid osteoblast apoptosis which is associated with downregulation of a5(31 integrin expression and subséquent alteration of PI3K-Bcl-2 survival pathway in rat bone. PI3K, which interact with FGF/FGFR signaling and with integrins, appears to be a key molecule implies in osteoblast survival.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 390 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 232
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.