Rôles des cytkines pro inflammatoires, de la microglie et du stress oxydatif dans les lésions excitotoxiques de la substance blanche du cerveau en développement

par Frank Plaisant

Thèse de doctorat en Physiologie du développement et différenciation fonctionnelle

Sous la direction de Pierre Gressens.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Roles of pro-inflammatory cytokines, microglia and oxidative stress in the excitotoxic lesions of the neonatal white matter


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La leucomalacie périventriculaire (LPV) est l'une des causes principales d'infirmité motrice cérébrale chez les nouveau-nés prématurés. Elle correspond à une nécrose et/ou une gliose de la substance blanche périventriculaire. Sa physiopathologie implique plusieurs facteurs comme l'anoxo-ischémie, l'excitotoxicité glutaminergique, l'infection et les cytokines pro-inflammatoires, le déficit en facteurs trophiques et le stress oxydatif. Il a été utilisé, principalement, un modèle murin néonatal de LPV qui consiste à injecter à des souriceaux au 5eme jour de vie, intracérébralement, de l'iboténate, un agoniste des récepteurs au NMDA, ou du S-Bromo-Willardiine, un agoniste des récepteurs AMPA. Ce modèle reproduit des lésions excitotoxtques de la substance blanche semblables à la LPV humaine, il a été étudié l'activation macrophagique dans ce modèle, et l'origine de la microglie activée. Il a été montré qu'il était possible de diminuer les lésions en inhibant l'activation de la microglie par la minocycline, la chloroquine et l'association chloroquine-colchicine. Il a été étudié l'exacerbation des lésions par les cytokines pro-inflammatoires et sa modulation par IL10 et la tianeptine ainsi que l'action neuroprotectrice de substances antkadicalaires comme la péroxirédoxine de type V une nouvelle molécule identifiée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 237 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 223
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.