Analyse génétique de la fonction des peptidoglycan recognition proteins dans la réponse immunitaire de la drosophile

par Anna Zaidman-Rémy

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire du développement

Sous la direction de Bruno Lemaitre.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Functional analysis of catalytic peptidoglycan recognition proteins in drosophila


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'immunité innée est un mécanisme de défense essentiel et très conservé. Chez la drosophile, la réponse immunitaire inclut la synthèse de peptides antimicrobiens contrôlée par deux voies de signalisation en réponse aux infections par des bactéries à Gram-positif (voie Toll) ou à Grain-négatif (voie Imd). Leur activation repose sur la reconnaissance du peptidoglycane (PG) de l'enveloppe des bactéries par une famille de protéines, les Peptidoglycan Récognition Proteins (PGRPs). Parmi ces PGRPs, certains possèdent une activité enzymatique de dégradation du PG. Des approches biochimiques et fonctionnelles in vivo nous ont permis de déterminer les rôles de deux de ces PGRPs dits catalytiques. PGRP-LB est une protéine sécrétée qui dégrade spécifiquement le PG des bactéries à Gram-négatif et lui fait perdre sa capacité immuno-stimulante. PGRP-LB diminue ainsi le niveau d'activation de la voie Imd en dégradant son éliciteur : le PG. La régulation de l'expression de PGRP-LB par cette même voie crée une boucle de rétroaction négative qui ajuste la réponse immunitaire à la sévérité de l'infection. Nous montrons aussi un rôle de PGRP-LB dans le contrôle de la réponse immunitaire intestinale et la tolérance aux commensaux. PGRP-SB1 possède quant à elle une activité bactéricide in vivo requise dans la défense contre certains germes bactériens. Cette enzyme est exprimée très fortement via la voie Imd pendant l'infection, et est sécrétée dans l'hémolymphe où elle participe à l'élimination des bactéries. Nos données soulignent le rôle central des PGRPs de drosophile dans la reconnaissance des agents infectieux, la modulation de la réponse immunitaire et l'élimination des bactéries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (108 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 244 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 216
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.