La diversité génétique et phénotypique des populations virales issues de patients infectés par VIH - 1

par Tamara Nora

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Allan J. Hance.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    Au cours de mon travail de thèse, nous avons développé une méthode originale d'étude de la diversité génétique du VIH. Cette méthode est fondée sur l'isolement de virus clonaux issus d'événements d'infection uniques à partir du plasma de patients infectés. L'analyse des séquences génomiques issues des virus clonaux nous a permis de quantifier in vivo un taux de recombinaison élevé chez les six patients étudiés, de démontrer le rôle de la recombinaison dans l'échappement du VIH aux traitements antirétroviraux, via un rôle dans la génération et la préservation de la diversité génétique du VIH. Nous avons aussi étudié les propriétés fonctionnelles des protéines Env provenant de virus clonaux isolés chez cinq patients. L'étude d'Env distinctes issues d'un même patient a révélée une extraordinaire diversité fonctionnelle, même parmi les virus utilisant le même co-récepteur. Cette diversité fonctionnelle se traduit par un large spectre d'infectivités sur un type cellulaire donné, des différences dans leur capacité relative à infecter différentes cellules cibles et des différences de sensibilités à certains inhibiteurs d'entrée. Aucune corrélation entre l'infectivité de ces virus clonaux et la sensibilité aux inhibiteurs d'entrée n'est observée, ce qui indique que ces propriétés fonctionnelles peuvent être, dans une certaine mesure, dissociées.

  • Titre traduit

    Genetic and phenotypic diversity of viral populations from HIV-1 infected patients


  • Résumé

    During my thesis, we developed a new technique for study the genetic diversity of HIV. This method is based on the isolation of infectious clonal viruses directly resulting from single plasma-derived infections events. A comparison of the genomic sequences of clonal viruses from six patients demonstrated strong evidence for extensive recombinaison in vivo, showed that recombination could increase the diversity of drug resistant genotypes and reveals that recombination contributes to the generation and preservation of the HIV-1 diversity. The isolation of clonal viral populations from five different patients permits to evaluate the phenotypic properties of Env proteins exprimed by clonal viruses. Even when comparaisons were restricted to viruses from a same patient with similar tropism, genetically diverses Env proteins exhibited a remarkable fonctionnal diversity, included a wide range of infectivities for a given target cell, differences in their relative ability to infect different target cells and differences in sensibility to inhibition by some entry inhibitors. No correlation was observed between viral infectivity and inhibition by entry inhibitors, indicating that theses properties can be dissociated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 520 réf.

Où se trouve cette thèse ?