Etude de la régulation du gène vrille, impliqué dans la croissance et la prolifération chez Drosophila melanogaster

par Ingrid Fraisse

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire du développement

Sous la direction de Régine Terracol.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Regulation of the Drosophila melanogaster vrille gene, involved in growth and proliferation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le gène vrille (vri) de Drosophila melanogaster a été isolé au laboratoire et est homologue de gènes impliqués dans des processus de croissance, de prolifération et d'apoptose. Il code un facteur de transcription de type bZIP réprimant les gènes Cycle et cryptochrome dans le cycle circadien. L'altération de son homologue humain, E4BP4/NF-IL3, esta l'origine de leucémies. L'expression du gène vri est dynamique au court du développement et l'on ne sait pas à quelles voies de signalisation ce facteur de transcription appartient. Afin de comprendre précisément son rôle dans des phénomènes indispensables au développement tels que la croissance ou l'apoptose nous avons choisi de rechercher des cibles de la protéine VRI ainsi que des régulateurs du gène codant ce facteur. L'approche bioinformatique a permis de mettre en évidence des cibles parmi lesquelles on retrouve vri lui-même. Le facteur de la sous-famille des PAR-bZIP, PDP1, pourrait être un régulateur de vri. PDP1 est un transactivateur de gènes myogéniques et est impliqué dans la régulation de la croissance larvaire. Il joue également un rôle antagoniste à celui de VRI dans le cycle circadien. La réalisation d'outils moléculaires et génétiques nous ont permis de confirmer in vivo ces résultats. Il semble que VRI et PDP1 pourraient agir de concert pour réguler la croissance des tissus pendant le développement embryonnaire et larvaire. D'autre part, aucune étude n'a été réalisée concernant le rôle de PDP1 dans la formation des tissus adultes. Les outils génétiques réalisés au cours de ma thèse, m'ont permis de supposer un rôle de PDP1 dans la différentiation des tissus musculaires et alaires de l'adulte.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (105 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 230 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.