Glycoprotéine VI plaquettaire : développement d'un fragment d'anticorps recombinant anti-thrombotique et d'un peptido-mimétique

par Julien Muzard

Thèse de doctorat en Biologie et pharmacologie de l'hémostase et des vaisseaux

Sous la direction de Martine Jandrot-Perrus.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Platelet glycoprotein VI : engineering of a recombinant anti-thrombotic antibody fragment and a peptidomimetick


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La glycoprotéine VI (GPVT), récepteur d'activation précoce des plaquettes par les collagènes, joue un rôle clé dans la thrombose artérielle, processus pathologique commun aux maladies cardiovasculaires. L'inhibition des interactions GPVI-collagène pourrait être une approche efficace pour le développement de nouvelles molécules antithrombotiques. Pour y parvenir, deux stratégies ont été envisagées lors de cette étude : 1) bloquer GPVI par un fragment d'anticorps recombinant, et 2) utiliser un mime peptidique soluble, compétiteur de GPVI. Voie 1 : A partir de l'hybridome 9O12. 2 sécréteur d'une IgG monoclonale, un fragment d'anticorps recombinant scFv a été conçu et exprimé par voie recombinante. Il conserve les caractéristiques de liaison de l'IgG parentale anti-GPVI (haute affinité et neutralisation de l'interaction GPVI-collagène). Ce scFv recombinant purifié inhibe l'agrégation plaquettaire induite par le collagène in vitro dans des conditions mimant le flux artériel. Le scFv humanisé que nous avons ensuite obtenu dans ce travail peut servir de module de base pour le développement d'un Fab humanisé. Voie 2 : Des mimes peptidiques solubles de GPVI ont été identifiés après criblage d'une banque de dodécapeptides vis-à-vis de l'IgG 9O12. 2. L'un d'entre eux a été synthétisé sous forme de peptide contraint. Il se lie au collagène (KD=10"8M) et entre en compétition avec la GPVI recombinante pour la liaison au collagène. La détection d'une accumulation de collagène (fibrose) a été observée in vivo. Cette propriété le rend particulièrement attractif pour le développement d'une méthode d'imagerie isotopique non invasive permettant le diagnostic et le suivi de la fibrose.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (214 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 358 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 174
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.