Etude du mécanisme d'activation de STAT1 et analyse des rôles spécifiques de ses isoformes alpha et beta dans les lymphocytes B transformés par l'EBV

par Imen Najjar

Thèse de doctorat en Biologie des cellules sanguines

Sous la direction de Rémi Fagard.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Activation and inactivation mechanisms of the mineralocorticoid receptor : Structural and functional approaches


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    STATl est un facteur de transcription essentiel dans l'immunité contre les agents pathogènes, en particulier les virus, et dans la suppression de tumeur. Paradoxalement, le virus d'Epstein-Barr (EBV) qui est associé à différentes tumeurs, est responsable de l'activation constitutive de STATl. Nous avons montré que l'EBV est directement responsable, par l'intermédiaire de l'activation du facteur NFKB, de l'activation constitutive de STAT1 par l'induction de la sécrétion d'interférons. Nous avons poursuivi les travaux avec l'étude des rôles distincts de STAT1 α et STAT1β dans ces systèmes cellulaires. Ceci nous a permis de montrer que l'isoforme a a une fonction de promoteur de l'apoptose et de l'arrêt du cycle cellulaire. En revanche, le rôle de l'isoforme (5 est différent selon qu'elle est exprimée en présence ou en absence de l'isoforme α. Surexprimée en présence de STAT1 α, l'isoforme β a un rôle de 'dominant négatif, alors que si elle est exprimée séparément dans des cellules déficientes en STAT1, elle assure des réponses biologiques similaires à celles de STAT1 a bien que les mécanismes d'action des deux isoformes semblent différents. Enfin, au cours de ces études nous avons identifié une fonction nouvelle de STAT1 en observant qu'il est indispensable au transport des IgG du réticulum endoplasmique à la membrane plasmique des cellules B. Cette observation met en évidence un niveau d'implication de STAT1 dans l'immunité jusque là insoupçonné. Les recherches futures devront préciser les rôles respectifs des isoformes de STAT1 dans la suppression de tumeur, l'apoptose et la veille immunitaire, et déterminer quelles cibles spécifiques sont induites par ces facteurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 378 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 136
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.