Etude comparative des protéines TAX des virus humains de la leucémie/lymphome à cellules T de type 1, 2 et 3 (HTLV-1, HTLV-2, HTLV-3) et du virus simien STLV-3

par Sébastien Chevalier

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Antoine Gessain.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Comparative study of tax proteins from human t-cell leukemia/lymphoma viruses type 1, 2 and 3 (htlv-1, htlv-2, htlv-3) and from the simian virus stlv-3


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les virus htlv-1 et htlv-2 sont des retrovirus complexes du genre deltaretrovirus. Dans le groupe des ptlv pour "primate t lymphotropic virus", on trouve a la fois des virus humains et des virus simiens : htlv-1 et stlv-1, htlv-2 et stlv-2, stlv-3, et plus recemment htlv-3 et htlv-4. Nos etudes ont permis de mettre en evidence plusieurs differences phenotypiques entre les virus htlv-1 et htlv-2. Nous avons d'abord montre que les proteines trans-activatrices tax-1 et tax-2 ne possedaient pas la meme localisation intracellulaire. De plus, la localisation des proteines tax-1 et tax-2 est correlee avec l'activation des voies nf-kappa b et/ou creb/atf. Tax-2, preferentiellement cytoplasmique, active mieux la voie nf-kappa b que tax-1. En revanche, tax-1, majoritairement nucleaire, active mieux la voie nucleaire creb/atf que tax-2. Nous avons demontre que cette difference de localisation etait due a une region de 10 aa situee au niveau de la sequence 90-100 de tax-2. Par la suite, nous avons egalement demontre l'existence d'un signal d'export nucleaire (nes) dans tax-2. D'autre part, nous avons decouvert, en afrique centrale (cameroun), l'existence d'un nouveau retrovirus humain apparente aux virus simiens stlv-3, appele htlv- 3. Comme tax-1 et tax-2, tax-3 est un trans-activateur viral capable d'active les ltr des ptlv-3, mais aussi les ltr heterologues d'htlv-1 et d'htlv-2. Nou avons demontre que la proteine tax-3 etait plus proche phenotypiquemen de tax-1 que de tax-2. En particulier, tax-3 possede une distribution intracellulaire principalement nucleaire ainsi qu'un domaine de liaison aux| proteines possedant un motif pdz ou pbm ("pdz binding motif").

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 365 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 121
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.