Evaluation de l'immunogénicité d'un vaccin thérapeutique dans un modèle de souris humanisées et transgéniques pour l'antigène de surface du virus de l'hépatite B : application pour le traitement des porteurs chroniques de ce virus

par Maryline Mancini Bourgine

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Marie-Louise Michel.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    Des lignées de souris transgéniques (Tg) pour les protéines d'enveloppe du VHB et les molécules de classe I (HLA-A2) et II (DRB1) du complexe majeur d'histocompatibilité humain ont été créées dans le but de caractériser l'implication de l'antigène HBs (AgHBs) porté par les protéines d'enveloppe lors l'infection chronique par le VHB. Ces souris expriment de manière constitutive l'AgHBs à des taux élevés dans le foie. L'AgHBs est sécrété dans le sérum en l'absence de toute production d'anticorps anti-HBs et de pathologie hépatique. Le statut immunologique des souris triple Tg (AgHBs/HLA-A2/HLA-DRBl) est comparable par plusieurs aspects à celui des porteurs chroniques du VHB infectés à la naissance chez lesquels le virus se multiplie à bas bruit. L'injection d'un plasmide (pCMV-S2. S) codant pour deux des protéines d'enveloppe du VHB permet de rompre la tolérance au niveau des cellules T CD8+. Par contre, le compartiment T CD4+ est tolérisé. La présence mutuellement exclusive des lymphocytes T CD4+ et de F AgHBs souligne le rôle de ce dernier dans le maintien de la tolérance vis à vis des lymphocytes T CD4+. Parrallélement à cette étude, la sécurité et l'immunogénicité d'un vaccin à base d'ADN a été apprécié chez dix porteurs chroniques du VHB dans un essai de phase I de vaccination thérapeutique. Les injections de pCMV-S2. S ont entraîné une diminution marquée de la charge virale chez deux patients et une baisse transitoire de la charge virale de plus de 50% chez quatre autres patients. Des cellules T CD8+ et CD4+ mémoires spécifiques de l'enveloppe du VHB ont été mises en évidence chez tous les patients après vaccination.

  • Titre traduit

    Potential of a therapeutic DNA vaccine in a humanized HBsAg-transgenic mouse model : application for the treatment of chronic HBV carriers


  • Résumé

    By using HLA-A2-/HLA-DRl-transgenic H-2 class Wclass II-knockout mice, we have generated transgenic (Tg) mouse lineages expressing the HBV enveloppe proteins in a context of human MHC molecules. The Tg mice express high amount of hepatitis B surface antigen (HBsAg) carried by the envelope proteins in the liver. The HBsAg is secreted and present in the serum of mice during the animal's lifetime. This preclinical humanized mice model mimics in some aspects the tolerance to HBsAg observed in chronic HBV carriers. As a therapeutic tool, a DNA plasmid encoding the small and the middle protein of HBV was used to immunize Tg mice. Despite a high concentration of HBsAg in sera, injection of this DNA induced a high frequency of CD8+ T cells secreting IFNgamma. Nevertheless, the DNA-based immunization elicited no CD4+ T cell responses. However, when pro-inflammatory stimuli were given before or after DNA-based immunization, the HBsAg was cleared from the serum. This model provides evidence that HBsAg displayed a strong tolerogenic effect on the CD4+ T cell compartment. We also carried out a phase I trial evaluating tolerance to vaccination with a naked DNA vaccine encoding the small and middle envelope proteins in ten patients chronically infected with HBV who did not respond to existing treatments. This vaccination was well tolerated. In two patients a decrease in viral DNA levels accompanied by an HBe/anti-HBe seroconversion was observed. In four other patients the decrease was only transient, even if a fourth injection was given. However, after genetic vaccination, we demonstrated the induction or reactivation of IFNgamma-secreting envelope-specific T-cells in ail patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 318 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 109
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.