Viabilité et fonctionnalité des cellles souches mésenchymateuses humaines dans un environnement ischémique

par Esther Potier

Thèse de doctorat en Biologie de l'os, des articulations et biomatériaux des tissus calcifiés

Sous la direction de Laurent Sedel.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Vlabillty and functionnality of human mesenchymal stem cells in an ischemic environment


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'application locale de cellules réparatrices, comme les cellules souches du mésenchyme (CSMs), constitue une approche prometteuse pour la réparation de nombreux tissus, mais dont le succès repose sur le maintien de cellules viables et fonctionnelles après transplantation. Or lorsqu'elles sont implantées, les CSMs se retrouvent dans un environnement avasculaire caractérisé par une hypoxie et une carence en nutriments pouvant affecter la viabilité et la fonctionnalité des CSMs. Une hypoxie temporaire (≤1% O²; 48h), au contraire d'une carence en sérum (1% FBS), n'a pas d'effet sur la viabilité cellulaire. Prolongée (120h) et associée à une carence en sérum, elle provoque la mort de la quasi-totalité des CSMs (99%). L'hypoxie temporaire, cependant, affecte durablement, jusqu'à 28 jours après l'exposition, la fonctionnalité des CSMs en inhibant l'expression de plusieurs marqueurs ostéoblastiques (Runx2, ostéocalcine et collagène de type I), mais ne stimule que faiblement le potentiel angiogène des CSMs (des quatre facteurs testés seul le VEGF est stimulé). La stimulation de l'expression de facteurs angiogènes par les CSMs pourrait permettre, en accélérant la revascularisation, de maintenir un nombre plus important de cellules viables et fonctionnelles. Pour cela, les CSMs ont été traitées à la desferrioxamine (DFX), un inducteur chimique du facteur de transcription HIF1 régulant l'expression de plusieurs facteurs angiogènes. Sous normoxie (21% O²) la DFX augmente l'expression du VEGF et du bFGF, la stimulation (50%) du VEGF étant maintenue sous hypoxie. Des CSMs traitées à la DFX pourraient donc être utilisées pour accélérer l'envahissement vasculaire des sites d'implantation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 287 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 106
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.