Les systèmes d'acquisition du fer chez les leptospires

par Hélène Louvel

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Mathieu Picardeau.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les leptospires sont des bacteries du phylum des spirochetes et regroupent des especes saprophytes comme l. Biflexa et pathogenes responsables de la leptospirose comme l. Interrogans. Leur manipulation genetique est possible depuis quelques annees nous permettant alors, avec l'analyse des donnees des genomes, d'ameliorer nos connaissances de leur physiologie. Le fer est un element essentiel pour les leptospires comme pour la plupart des organismes vivants. Nous avons montre que les leptospires sont capables d'utiliser de multiples sources de fer comme l'hemine et plusieurs siderophores. Nous avons developpe un nouvel outil genetique de mutagenese aleatoire base sur la transposition qui nous a permis de montrer que les leptospires possedent de nombreux transporteurs specifiques pour permettre la translocation du fer a travers les membranes biologiques. L. Biflexa possede des recepteurs de la membrane externe de type tonb-dependant dont un est implique dans le transport du citrate de fer et de l'aerobactine et un autre transporte la desferrioxamine. Il existe, au niveau de la membrane cytoplasmique, un systeme specifique des ions ferreux de type feoab et un abc transporteur specifique des ions ferriques. Ces mecanismes de transport pourraient etre regules par une proteine de type fur et nos resultats indiquent que l'un des fur potentiels de l. Interrogans presente une activite de liaison a l'adn. Notre approche contribue a etablir les bases concernant les mecanismes d'acquisition du fer des leptospires. Le systeme de mutagenese aleatoire qui s'est egalement revele fonctionnel chez les especes pathogenes devrait permettre d'aborder le role du fer dans leur virulence.

  • Titre traduit

    Iron acquisition mechanisms in leptospires


  • Résumé

    Leptospires are bacteria of the phylum of spirochetes that are composed of saprophytic species like l. Biflexa and pathogenic species responsible for leptospirosis like l. Interrogans. Genetic manipulation of leptospires is available since several years and, in combination with genomic analyses, it would allow us to improve our knowledge of their physiology. Iron is an essential element for leptospires as for most of the living organisms. We showed that leptospires are aele to use multiple iron sources as hemin and several siderophores. We developed a random mutagenesis system based on transposition that allowed us to show that leptospires possess numerous specific transporters for the iron translocation through biological membranes. L. Biflexa possesses outer membrane tonb-dependent receptors including one for the transport of iron citrate and aerobactin and another transporting desferrioxamine. We identified a ferrous iron specific feoab-type system and a ferric iron specific abc transporter. A fur-like protein may regulate these mechanisms and our results indicate that one of the putative fur of l. Interrogans displays a dna-binding activity. Our work contributes to set the basis of iron acquisition mechanisms in leptospires. The random transposon mutagenesis system, which was found functional in pathogenic species, will allqw the evaluation of the role of iron for virulence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 225 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2007) 065
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.