Pratiques de la citation dans les textes d'André Breton

par Tetsuya Saito

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Jacqueline Chénieux-Gendron.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    D'où vient ce sentiment de démangeaison que suscitent en nous les textes surréalistes ? Ils nous séduisent d'autant plus fort qu'ils nous déconcertent. Cet effet se renforce lorsque nous traversons cet espace singulier où bruit une voix étrangement plurielle : textes tissés par les citations, avec des mots qui appartiennent à autrui. La présente étude a pour objectif d'analyser les textes d'André Breton du point de vue de la citation - au sens double du terme : la forme et la pratique - et de saisir quelle stratégie d'écriture y est à l'œuvre. À partir de l’Anthologie de l'humour noir, texte « bricolé » à coup d'éléments hétéroclites et limités, nous entrons dans le déchiffrement attentif de textes volontairement discontinus et tentons de saisir ce qui se passe à travers eux. Recherche non d'un nouveau concept, mais d'une nouvelle manière de penser l'écriture du surréalisme, cette thèse s'efforce de suivre à chaque instant le « fantôme » qui habite les textes d'André Breton, qui n'est sans doute pas une entité identifiable, mais un effet qui se produit chaque fois que s'exerce la pratique de la citation.


  • Résumé

    From where does come this strange feeling the surrealist texts causes us? They entice us all the more extremely that they disconcert us. This effect is reinforced as we cross this peculiar space where rustles a mysteriously plural voice: texts weaved by quotations, with words which belong to other people. The present study has as objectives to analyze the texts of André Breton from the point of view of quotation - in the double sense bf the term: form and practice - and to seize which writing strategy is there in action. From Anthologie de l'humour noir, text put together and "bricolé" with blow of heterogeneous and restricted elements, we enter the attentive decoding of deliberately discontinuous texts and try to understand what occurs through them. Research not of a new concept, but of new ways of thinking how surrealists write, this thesis tries to follow as close as possible the "phantom" which lives in texts of André Breton, who is undoubtedly not an identifiable entity, but an effect which occurs each time the practice of the quotation practices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 235 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL (2007) 083

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11078
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.