Une élaboration de la haine est elle possible ? : fonction de l'ecriture dans l'oeuvre de Michel Del Castillo

par Catherine Gorini-Mulot

Thèse de doctorat en Psychoses et états limites

Sous la direction de Sophie de Mijolla-Mellor.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    J'ai voulu montrer en quoi l'écriture littéraire a pu contribuer au processus résilient d'un homme confronté à une succession de traumatismes. Le passage à l'écrit ouvre en effet un espace de représentation et de symbolisation à la haine en excès déclenchée dans ce type de circonstances et permet par là-même sa réintrication à l'amour dans le cadre du conflit d'ambivalence. La reprise par touches successives du portrait maternel dans l'œuvre de Michel Del Castillo, la tonalité spécifique de son écriture sont venues témoigner de ce coûteux travail psychique et de ses aléas. Le recours à différentes stratégies d'écriture a permis dans un premier temps à l'auteur de contenir la haine débordante qui le submergeait psychiquement avant de parvenir à la mettre en scène sous forme de l'écriture d'un procès aux parents en interpellant le lecteur-témoin. Mais la culpabilité déclenchée au moment du verdict final est venue révéler la difficulté à accomplir le deuil d'une mère haineusement investie au prix de l'engagement dans un travail de mélancolie. L'élaboration de la haine serait alors devenue possible au moins temporairement et aurait permis à Michel Del Castillo de devenir dans ses écrits un véritable chantre de l'Espagne, pays de ses ancêtres maternels et terre d'investissement partagé par ses deux parents.

  • Titre traduit

    Is an elaboration of hatred possible?Function of writing in the work of Michel del Castillo


  • Résumé

    I have tried to show how literary writing has been able to contribute to the resilient process of a man confronted with a succession of traumatisms. Writing indeed opens a space of representation and symbolization to the excessive hatred activated in these special circumstances and allows by the way its reintrication with love in the conflict of ambivalence. The resumption by successive touches of the maternal portrait in the work of Michel Del Castillo, the tone of his writing itself came to testify of this expensive work and its difficulties. The appeal of different strategies of writing allowed him at first to contain the overflowing hatred that submerged him psychically before succeeding gradually in staging it in the form of a lawsuit to the parents under the glance of a reader-witness. But the guilt released at the time of the final verdict came to reveal the difficulty of achieving the mourning of a mother resentfully invested at the price of the commitment in a work of melancholy. The elaboration of hatred would have then become possible at least temporarily and would have allowed Michel Del Castillo to reveal himself in his works as a real bard of Spain, country of his maternal ancestors, earth of investment shared by his two parents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (422 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 267 réf.

Où se trouve cette thèse ?