L' insertion continue : reconfiguration de l'Etat social et discriminations en quartier stigmatisé : une enquête de terrain dans la Zona Norte de Grenade

par Jean-Baptiste Leclercq

Thèse de doctorat en Migrations et relations interethniques

Sous la direction de Alain Morice.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse s'intéresse à la reconfiguration de l'Etat social et aux discriminations. Celles-ci sont analysées du point de vue de leur traitement et de leur (re)production dans des politiques d'emploi, de formation et d'insertion. Cette recherche qualitative a été menée dans la Zona Morte de Grenade stigmatisé comme un quartier pauvre, marginal et/ou gitan. Ces politiques (re)produisent certaines inégalités et discriminations alors qu'elles sont censées les corriger. L'ethnicisation des rapports sociaux est étudié au regard de la reconfiguration de l'État social espagnol : décentralisation, externalisation des politiques au secteur associatif et activation de la protection sociale. Est étudiée la construction institutionnelle des « publics cibles » de ces politiques considérées alternativement comme des « actions positives », une forme de « discrimination positive » ou un moyen de « lutter contre l'exclusion ». Définis au niveau européens, ces « publics cibles » sont redéfinis localement dans les pratiques de sélection et de gestion des programmes. Les chômeurs du quartier se reportent sur ces offres en réponse aux phénomènes discriminatoires et aux contraintes des services de l'emploi dans le cadre de l'activation de la protection sociale. L'analyse des logiques d'insertion met en évidence des pratiques de négociation de la part des intermédiaires de l'emploi face aux discriminations à l'embauche. Cependant, la construction des « profils professionnels » des usagers et les contraintes institutionnelles font que dans les activités de placement se produisent des discriminations systémiques.


  • Résumé

    This research thesis examines the reconfiguration of the Social State and discrimination. These are analyzed from the point of view of their application and their (re)production in employment, formation and social inclusion - « insertion policies ». This qualitative research took place in the Zona Morte of Granada, stigmatized as a poor, marginal and/or gipsy district. These policies (re)produce certain inequalities and discrimination whereas they are supposed to correct them. The ethnicisation of social relations is examined with regard to the reconfiguration of the Spanish Social State: decentralization, externalisation of policies to the « Third Sector » and activation of social protection (welfare to workfare). I am interested in the institutional construction of « targeted publics in these policies, alternatively considered as « positive actions » a form of « affirmative action » or a means of « fighting against exclusion ». Defined at the European level, these « targeted publics » are redefined locally in the practice of selection and the management of programs. The unemployed in the district respond to these offers of inclusion in response to discriminatory phenomena and the constraints of the employment services within the framework of the activation of social protection. The analysis of the logics of inclusion highlights practices of negotiation on behalf of the employment intermediaries facing discrimination in recruitment. However the construction of « professional profiles » of the users and institutional constraints, make that in placement activities systematic discrimination occurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (581 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibiogr. p.549-568

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2007) 072

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10389
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.