L' indicible dans les romans gothiques d'Ann Radcliffe (1789-1826)

par Nadia Forté

Thèse de doctorat en Langue et cultures des sociétés anglophones

Sous la direction de Frédéric Ogée.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    The inexpressible in Ann Radcliffe's gothic novels (1789-1826)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse propose de rendre compte de l'imaginaire et de la création littéraire dans les romans gothiques d'Ann Radcliffe a travers le prisme de l'indicible entendu dans le double sens de non-dit et d'incapacité à dire. L'étude se déploie sur trois chapitres : les données socioculturelles ou politiques qui conditionnent différentes formes d'implicite dans le discours du roman, la persistance d'une fascination tabou pour le catholicisme chez l'auteur de confession protestante, et enfin la question de l'épistemologie qui examine les rapports problématiques entre pensée et langage à la lumière des théories de la connaissance de l'époque.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (412 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 514 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2007) 067

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10258
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.