Les corps vils : éthique et politique de l'expérimentation humaine au XVIIIe et XIXe siècles

par Grégoire Chamayou

Thèse de doctorat en Epistémologie, histoire des sciences et techniques

Sous la direction de Dominique Lecourt.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les corps vils, ce sont les condamnés à mort, les prostituées, les internés les moribonds, qui ont historiquement servi de matériau expérimental pour la constitution de la science médicale moderne. Cette recherche étudie l'histoire des sujets de l'expérience. A partir de la question de la distribution sociale des risques, elle interroge le lien qui s'est noué, dans une logique de sacrifice des sujets de moindre valeur, entre la pratique scientifique moderne et l'avilissement de certaines vies. Il s'agit d'associer une histoire épistémologique (les dispositifs expérimentaux et de leurs modes de problématisation éthiques à une histoire technopolitique des sciences expérimentales considérées en tant que dispositifs d'acquisition. Dans cette histoire du pouvoir d'expérimenter, les corps vils interviennent d'abord comme doublures du souverain, par délégation de son pouvoir de vie et de mort. L'inoculation variolique, prenant pour objet toute la population, modifie ce schéma. L'émergence de la clinique se fonde ensuite sur un « contrat d'assistance » entre les classes, le soin des pauvres permettant l'extraction d'une plus value cognitive transférable. La médecine expérimentale, fondant l'essai thérapeutique sur l'expérimentation physiologique se justifie par sa scientificité. Mais le développement de la pathologie expérimentale produit une crise déontologique qui aboutit à placer le consentement au centre d'un dispositif d'acquisition pensé sur le modèle contractuel de la relation de travail. La tendance à l'expérimentalisation du monde pose la question du rapport de la médecine à ses « externalités ». C'est le problème de la conscience sociale et politique des médecins au sein de la société industrielle et lors des entreprises coloniales

  • Titre traduit

    Vile bodies : ethics and politics of human experimentation in france from the eighteenth century to the early twentieth century


  • Résumé

    The vile bodies are prisoners condemned to death, prostitutes, hospital inmates, terminally ills, who historically served as experimental material in the constitution of the modem medical science. This study is about the history of the subjects of the experiments. From the question of the social distribution of risks, we question the link vvhich has been established, in a logic of sacrifice regarding the subjects of Iesser value, between the modem scientific practice and the degradation of certain lives. This work associates an epistemological history of the experimental practice and of its ethical modes of problematisation with a technopolitical history ofthe experimental sciences considered as devices of acquisition. In this history of the power to experiment, the vile bodies intervene at first as "stand-in" for the sovereign, by delegation of its power of life and death. The variolic inoculation, taking the whole population for object, changes this configuration. The emergence of the clinic develops a "contract of assistance" between the classes, the care of the poor allowing the extraction of a transferable cognitive surplus value. The experimental medicine, basing the therapeutic trial on the physiological experiment bases itself on its scientificity. But the development oft he experimental pathology induces an ethical crisis vvhich puts the notion of consent at the core of an acquisition device thought on the contractual model of the work relation. The tendency to the experimentalizafion of the world asks the question of the relationship between medicine and its "externalities". The problem is then the social and political consciousness of the physicians within the industrial society and L during the colonial expansion.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par La Découverte à Paris

Les corps vils : expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par La Découverte à Paris et par Les Empêcheurs de penser en rond à

Les corps vils : expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (404 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr. p.368-398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2007) 066

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10372
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 2 publication s .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par La Découverte à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les corps vils : expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles
  • Dans la collection : ˜La œDécouverte-poche , 398
  • Détails : 1 vol. (422 p.)
  • ISBN : 978-2-7071-7835-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 391-[414]. Notes bibliogr. Index

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par La Découverte et par Les Empêcheurs de penser en rond à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les corps vils : expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles
  • Détails : 1 vol. (422 p.)
  • ISBN : 978-2-7071-5646-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 391-[414]. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

  • 978-2-7071-7835-0 Les corps vils : expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles : cacher l(es) exemplaire(s)
  • 978-2-7071-5646-4 Les corps vils : expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles : cacher l(es) exemplaire(s)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par La Découverte à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les corps vils : expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles
  • Dans la collection : ˜La œDécouverte-poche , 398
  • Détails : 1 vol. (422 p.)
  • ISBN : 978-2-7071-7835-0

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par La Découverte à Paris et par Les Empêcheurs de penser en rond à

Informations

  • Sous le titre : Les corps vils : expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles
  • Détails : 1 vol. (422 p.)
  • ISBN : 978-2-7071-5646-4
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.