Athènes dans les tragédies d'Euripide

par Graziella Vinh

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Florence Dupont.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Athens in euripides' tragedies


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans les tragédies, le nom d'Athènes est polysémique. Il désigne à la fois la cité dramatique intégrée aux fictions tragiques et la cité du Verne siècle qui organise les représentations théâtrales. Entre les deux, Euripide exploite un lien de référence grâce auquel les spectateurs reconnaissent dans l'espace de jeu des éléments familiers, ce qui rend le spectacle efficace. Lorsqu'il fait d'Athènes le lieu de la fiction tragique, Euripide accentue l'écart qui sépare la cité dramatique de celle du Verne siècle. Il présente des fictions athéniennes qui fonctionnent chacune comme le concentré d'un seul aspect de la cité du Veme siècle. Si l'Athènes dramatique est plurielle, elle est toujours définie par son harmonie comme la cité non tragique. Dans les tragédies, Euripide construit également un imaginaire athénien original, en manipulant les légendes anciennes et le savoir hellénique. Il recentre la tradition hellénique sur Athènes et confisque à son profit des valeurs qui dans la cité contemporaine sont commune à toutes les cités grecques. En faisant d'Athènes la cité 'super-grecque', identifiée à une Hellade fonctionnant sur les principes élargis de la cité démocratique, Euripide intègre dans les tragédies l'abstraction du contexte de leur production, ce qui rend possible l'exportation du genre tragique hors d'Athènes, sans qu'il se transforme

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (429 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 376 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2007) 064

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10300
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3872
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.