L'État, le réfugié et son thérapeute : les conditions de vie psychique des réfugiés

par Élise Pestre

Thèse de doctorat en Médecine scientifique, psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Fethi Benslama.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les politiques gouvernementales, qui mènent aujourd'hui un véritable combat contre l'immigration dite « clandestine », tentent de définir si la demande d'asile est légitime ou non, en d'autres termes, si le demandeur est un « vrai » ou un « faux » réfugié. Il ressort, selon ces instances décisionnelles, qu'il s'agit dans la majorité des cas, d'un exilé économique ou thérapeutique, plus que d'un « véritable » sujet persécuté. Quelles sont les incidences subjectives de ces soupçons souverains sur celui qui est en quête de refuge ? Si son corps est affecté par l'injonction étatique à témoigner et à prouver, le récit de ses persécutions l'est aussi. En effet, devoir « tout relater » à un Autre, lorsque l'accès aux souvenirs est barré par la rencontre avec le Réel, ne va pas sans produire des effets démétaphorisants. Ce montage testimonial se constitue parfois comme une création vitale qui fait office de refuge à celui qui cherche un asile. Le sujet démuni, suspendu à l'attente de ses « papiers », tente, par les moyens qui lui restent, de sortir de sa nudité psychique et juridique. Comment le clinicien va-t-il pouvoir travailler avec cette population mise au ban du politique ? Quels sont les effets de ces rencontres sur la subjectivité de celui qui écoute ce qui touche à la cruauté humaine ? Que peut faire le psychologue du discours de l'Etat, qui le place dans une posture d'expert et qui lui demande de distinguer le vrai témoin du faux ? Les interactions enjeu entre l'Etat, le réfugié et son thérapeute seront envisagées à partir de la psychanalyse et nous conduiront à poser les jalons d'une « clinique de l'asile ».

  • Titre traduit

    The Nation, the Refugee, and the Therapist. Psychological Conditions of Refugees


  • Résumé

    Today, politicians are leading the fight against illegal immigration by interpreting the validity of testimonies provided by immigrants seeking asylum in order to determine if they are "real" or "fake" refugees. Often when these decisions take place, the circumstances are considered economic or therapeutic as opposed to the need for protection from actual persecution. What are the subjective consequences generated by such suspicions for the person seeking asylum? The discourse is affected by this "testimonial barrier" because when he or she is forced to "reveal everything" to another, especially when access to certain memories is blocked by the confrontation with the Real, the process produces demetaphorizing results. The constructed testimony may become a vital invention necessary for exile for the one seeking refuge. The subject, weakened during the long waiting period for the anticipated "papers", attempts to escape his or her legal vulnerability by whatever means available. How will the clinician work through this problem which is ignored by the government? What are the effects of these meetings on the subjectivity of the therapist listening to unacceptable horrors that can be considered human cruelty? What can the psychologist do in the context of national politics that give the expert's role to the State for deciding whether the immigrant's testimony is true or false? This project analyzes the interaction between political, social, and psychological perspectives based on the psychoanalytic approach. The juxtaposition of the State, the refugee, and the therapist will be discussed leading to "a clinical approach to asylum. "

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (526 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 300 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2007) 062

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10351
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.