Le risque torrentiel dans la vallée de l'Arzino (NE de l'Italie)

par Florence Garlatti

Thèse de doctorat en Environnement

Sous la direction de Monique Fort.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les sociétés européennes perçoivent la période actuelle comme marquée par la recrudescence des crues ou des inondations ayant des conséquences catastrophiques. Aboutir à une meilleure définition des risques naturels est ainsi devenu un des enjeux majeurs pour la recherche et pour ses applications pratiques en terme d'aménagement du territoire. Dans l'arrière pays montagneux du pourtour méditerranéen, la tâche est d'autant plus ardue que les phénomènes torrentiels sont fréquents, de grande ampleur, multiples et en interaction permanente (crues associées ou non à des inondations, mouvements de terrain) et que les effets d'échelle vis-à-vis des transferts sédimentaires restent encore mal compris. Ce mémoire analyse l'évolution du risque torrentiel d'un bassin versant des Préalpes Carniques orientales (le bassin versant de la rivière Arzino, Frioul) en examinant le risque dans toutes ses dimensions - de l'aléa à la vulnérabilité en passant par la perception des sociétés - sur une période suffisamment longue et documentée : le XXe siècle. Les habitants de la vallée y perçoivent une augmentation de l'aléa : l'objectif est de comprendre pourquoi et si cette perception est justifiée. À l'aide d'une approche pluriscalaire et pluridisciplinaire associant des techniques variées (levées hydrogéomorphologiques, statistiques, photo-interprétation, S. I. G. Et techniques d'enquêtes), ce travail a montré qu'au cours du XXe siècle le système torrentiel est resté en équilibre dynamique, d'où une permanence spatiale de l'aléa. Pourtant, le risque s'est déplacé pour se concentrer dans les fonds de vallée, au sein et autour des villages, le long des routes et, en particulier, à l'aval du bassin versant de l'Arzino. Ce changement reflète surtout l'évolution de la vulnérabilité, d'autant plus accrue que les habitants n'acceptent plus le risque. En montrant la nécessité de prendre en compte toutes les dimensions du risque torrentiel, ce travail invite enfin à repenser sa gestion par une approche intégrée et multirisques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (440 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr. p.399-417

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2007) 044

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10162
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2396
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.