Le risque torrentiel dans la vallée de l'Arzino (NE de l'Italie)

par Florence Garlatti

Thèse de doctorat en Environnement

Sous la direction de Monique Fort.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les sociétés européennes perçoivent la période actuelle comme marquée par la recrudescence des crues ou des inondations ayant des conséquences catastrophiques. Aboutir à une meilleure définition des risques naturels est ainsi devenu un des enjeux majeurs pour la recherche et pour ses applications pratiques en terme d'aménagement du territoire. Dans l'arrière pays montagneux du pourtour méditerranéen, la tâche est d'autant plus ardue que les phénomènes torrentiels sont fréquents, de grande ampleur, multiples et en interaction permanente (crues associées ou non à des inondations, mouvements de terrain) et que les effets d'échelle vis-à-vis des transferts sédimentaires restent encore mal compris. Ce mémoire analyse l'évolution du risque torrentiel d'un bassin versant des Préalpes Carniques orientales (le bassin versant de la rivière Arzino, Frioul) en examinant le risque dans toutes ses dimensions - de l'aléa à la vulnérabilité en passant par la perception des sociétés - sur une période suffisamment longue et documentée : le XXe siècle. Les habitants de la vallée y perçoivent une augmentation de l'aléa : l'objectif est de comprendre pourquoi et si cette perception est justifiée. À l'aide d'une approche pluriscalaire et pluridisciplinaire associant des techniques variées (levées hydrogéomorphologiques, statistiques, photo-interprétation, S. I. G. Et techniques d'enquêtes), ce travail a montré qu'au cours du XXe siècle le système torrentiel est resté en équilibre dynamique, d'où une permanence spatiale de l'aléa. Pourtant, le risque s'est déplacé pour se concentrer dans les fonds de vallée, au sein et autour des villages, le long des routes et, en particulier, à l'aval du bassin versant de l'Arzino. Ce changement reflète surtout l'évolution de la vulnérabilité, d'autant plus accrue que les habitants n'acceptent plus le risque. En montrant la nécessité de prendre en compte toutes les dimensions du risque torrentiel, ce travail invite enfin à repenser sa gestion par une approche intégrée et multirisques.


  • Résumé

    European societies generally consider the last twenty years as a period of increased catastrophic hazards and floods. A better assessment of the nature and modalities of torrential hazards has thus became a major topic of research and management. In the mountainous hinterland of the Mediterranean Sea, such a task turns out to be quite uneasy owing to the high frequency of large scale torrential events, that are various in nature and in constant interaction (high flows associated or not to floods and landslides). Moreover, sediment supply processes at various scale still remains poorly known. This work deals with the evolution of torrential hazards and risks in the Arzino catchment, in the Carnic Pre-Alps (Friuli). The starting point of our research is the feeling of the inhabitants of this valley who perceive an increase of torrential hazards since the end of the last World War. We aim at understanding why and to what extent their statement is justified. We adopted a multiple approach study - that considers hazard, vulnerability and perception by societies -by using the historical (archives) documentation available during the 20th century. We also adopted a multi-disciplinary and multi-scale analysis that combined various techniques (hydrogeomorphological measures, statistics, interpretation of air-photographs, G. I. S. And techniques of public survey). In contrast to the inhabitant perception, we were able to show the permanence of a dynamical equilibrium in the torrential System during the twentieth century. Although hazards remained the same, we show that risk increased and the zones at risk are now in the downstream part of the catchment: in and around the villages and nearby the roads, particularly along the river floodplains. This change is a result of increased vulnerability that can be explained by a low resilience of the inhabitants, who do not anymore accept the risk. Finally, this work not only demonstrates the necessity of taking ail risk's aspects into account for: it also suggests that from now on, risk management should be reconsidered with an integrated and multi-risks approach.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (440 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr. p.399-417

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2007) 044

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10162
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2396
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.