Pérégrinations médiatiques avec les altermondialistes

par Fabien Piasecki

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Baudouin Jurdant.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les années 1990 ont vu émerger un mouvement mondial autour des thématiques portées par un certain nombre d'organisations non gouvernementales, de syndicats et d'associations militantes : protection de l'environnement, droits humains fondamentaux, annulation de la dette des pays pauvres, redistribution des richesses et justice économique, inégalités géographiques et autonomie des peuples, taxation des flux financiers. . . Ce mouvement a commencé à se "structurer" grâce notamment à des organisations comme Attac (Association pour la taxation des transactions financières pour l'aide aux citoyens, née d'une initiative du Monde diplomatique) favorisant le travail en réseau et la convergence des luttes, l'éducation populaire et la participation citoyenne en vue de proposer des alternatives politiques, économiques et sociales au néolibéralisme. Le mouvement altermondialiste ainsi nommé a trouvé un écho médiatique du fait de la nature même des méthodes de revendication : campagnes internationales, happenings, sommets alternatifs lors de la tenue de réunions du G8 ou des organismes multilatéraux, forums sociaux mondiaux, continentaux et régionaux. Notre étude montre, après un éclaircissement sur le mouvement social lui-même, sur les thématiques qui lui sont associées, sur son histoire et ses origines, comment les médias traditionnels ont interprété et suivi le développement de ce mouvement de 1997 à 2003. Elle témoigne de la difficulté desdits médias non seulement à décrire mais aussi à rendre compte d'une contestation d'ordre social du fait même des présupposés idéologiques et politiques des journalistes, chroniqueurs, analystes, observateurs ou éditorialistes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (631 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 100 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2007) 018

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.