L'univers romanesque chez Ôe Kenzaburô : du récit au mythe (1950-1990)

par Makiko Inoue Matsumoto

Thèse de doctorat en Asie orientale et sciences humaines

Sous la direction de Cécile Sakai.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    PRIX NO@EL DD DA LITTERATURE EN 1994, ÔE KENZABURÔ (1935-) EST L'UN DES PRINCIPAUX ROMANCIERS DE LA SECONDE MOITIE DU XXe SIÈCLE. SES OEUVRES ECLAIRENT LA MEMOIRE DE LA DERNIÈRE GUERRE MONDIALE, LE PROBLÈME DU REGIME IMPERIAL JAPONAIS ET L'AVENIR DE L'HUMANITE APRÈS HIROSHIMA. DANS LA SITUATION D'APRÈS-GUERRE AU JAPON, LES JEUNES PERSONNAGES D'ÔE AFFRONTENT AU QUOTIDIEN, AU-DELÀ DE L'ESPOIR DE LA DEMOCRATIE, LA FRUSTRATION, LA VIOLENCE, L'IDEE D'EXTRÊME ET LE DESIR D'ABSOLU. LOIN DE SUIVRE DES MOUVEMENTS POLITIQUES, LES PAYSAGES CHEZ ÔE SONT IDYLLIQUES ET NOSTALGIQUES : UN VILLAGE DE MONTAGNE, DES ENFANTS ET DES CONTEURS QUI POURRAIENT SE TROUVER PARTOUT DANS LE MONDE OÙ NOS ANCÊTRES ONT VECU. CES DEUX PÔLES -PASSE ET PRESENT, TRADITION ET NOUVEAUTE, NOSTALGIE ET ENGAGEMENT—S'ENTRECROISENT ET SE SUPERPOSENT DANS DIFFERENTES SITUATIONS. LE PROCEDE ROMANESQUE CHEZ ÔE SE CARACTERISE AINSI PAR LA MISE EN PLACE D'UN DISPOSITIF DU CENTRE ET DE LA MARGE QUI FONCTIONNE COMME GENERATEURS DE MOUVEMENTS PERPETUELS RELATIVISANT LES VALEURS. CE PROCEDE N'EST PAS ETRANGER A LA RELATION ENTRE LE MYTHE ET LA LITTERATURE : UN EVENEMENT HISTORIQUE EST APPELE A FIGURER DANS UN ROMAN ; CE MEME ROMAN DONNE CERTAIN SENS AU MYTHE DE L'EVENEMENT. ÔE, MAÎTRE D'ŒUVRE DE CE LABORATOIRE, RECONSTRUIT UNE REALITE PLURIELLE A LA FOIS SINGULIÈRE ET COLLECTIVE, ET ECLAIRE A SA MANIÈRE DES VERSIONS MYTHOLOGIQUES REPRESENTANT UNE CULTURE POLYSEMIUUE EV TYNAMIQUE.


  • Résumé

    Winner 0f the 1994 novel prize for literature , oe kenzaburo is one of the important novelists of the second half of the 20th century. His works enlighten the memory of the last world war, the problem of the japanese imperial regime and the future of the humanity after hiroshima. In the situation of the post-war in japan, the characters of his novels face in everyday life, beyond the hope of the democracy, the frustration, the violence, the idea of extreme and the disire of the absolute. Far from following political mouvements, the landscapes of oe are idyllic and nostalgic : a village of mountain, children and storytellers who could be all around the world where our ancestors lived. Theses two poles -past and present, tradition and novelty, nostalgia and commitment-intertwine and overlap in various situations. The heroes in oe's novels survive in the ordeals as well as provoking the events. The novelistic process of oe is characterised as the implementation of a device of the center and the margin, which works as generators of perpetual motions putting the values into perspective. This process is not peculiar to the relation between the myth and literature : an historic event is called for in a novel, the same novel gives a meaning to the myth of the event. Oe, who is the master of this device, reconstructs the singular and collective plural reality, and illuminates his manner of the mythological versions, which represent polysemic and dynamic culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (299 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 29 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2007) 015

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10086
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.