Un "ennemi du dedans " : Nicolas Calas face à André Breton (1937-1947)

par Dimitrios Kravvaris

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Éric Marty.

Soutenue en 2007

à Paris 7 .


  • Résumé

    Nicolas Calas (Lausanne, 1907 - New York, 1988) grandit à Athènes où il publie ses premiers poèmes et articles au début des années trente. Ses poèmes sont influencés par le futurisme russe et ses articles prônent la révolution sociale ainsi que l'art « utile ». En 1937, Nicolas Calas se déclare ouvertement partisan du mouvement surréaliste, en le qualifiant de « romantisme sans mysticisme ». En 1938, il adhère au mouvement surréaliste, en publiant un essai en français, intitulé Foyers d'Incendie. Dans le Prière d'insérer pour Foyers d'Incendie, André Breton affirme que Nicolas Calas a donné une « réponse inspirée » et « décisive » à « toutes les questions qui se sont posées à nous depuis vingt ans ». Toutefois, cet essai relève d'un paradoxe : Même s'il est publié sous l'égide d'André Breton, il fait entendre une voix discordante au sein du groupe surréaliste. La raison en est que Nicolas Calas n'est pas disposé à défendre le « modèle purement intérieur » requis auparavant par André Breton. Dans les années quarante, Nicolas Calas reprochera à André Breton d'accorder une importance démesurée à l'écriture automatique et de négliger Je champ de la conscience. Il est donc permis de soutenir que l'engagement de Nicolas Calas aux côtés d'André Breton n'aboutira jamais à une véritable adhésion du premier au surréalisme. La confrontation des oeuvres de ces deux écrivains nous permet en outre d'essayer de répondre à des questions qui concernent la véritable visée du surréalisme : Ce mouvement est-il réellement attaché au monde des phénomènes ? Le surréalisme opère-t-il une ouverture à l'altérité ? Réussit-il à concilier action politique et expérience esthétique ?


  • Résumé

    Nicolas Calas (born 1907 in Lausanne, died 1988 in New York) grew up in Athens where he published his first poems and articles at the beginning of the 1930s. His poems are influenced by the Russian futurism and his articles refer to the social revolution and to the usefulness" of art. In 1937, Nicolas Calas openly declared to be favourably disposed to the surrealist movement, which he describes as "romanticism without mysticism". In 1938, he becomes attached to the surrealist movement, publishing an essay entitled Foyers d'Incendie. In his review of the essay, André Breton emphasises that Calas had given an "inspired" and "decisive answer" to "all the questions of the past twenty years". However, this essay also reveals a paradox: Although published under the auspices of Breton, it emerges as a discortant voice from among the surrealist group. The reason for this is that Calas is not disposed to defend the model of the "pure interior" as Breton did before him. In the 1940s, Nicolas Calas reproaches André Breton for granting an excessive measure of importance to automatic writing and for neglecting the area of conscience. Thus, we can establish the fact that the involvement of Nicolas Calas alongside André Breton never borders on the attachment of the first to surrealism. The confrontation of the works of these two writers allows us among other things to answer a number of questions touching the very core of surrealism: Is this movement really concerned with the world of phenomena? Does surrealism open up a way to otherness? And, does it succeed in reconciling political action and aesthetic experience?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (468 f.)
  • Annexes : 210 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2007) 014

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10089
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.