Etude de l'électrodépôt de couches minces de CuInSe2 et Cu(In,Ga)Se2 pour fabrication de cellules photovoltaïques

par Omar Ramdani

Thèse de doctorat en Chimie - Physique et chimie analytique

Sous la direction de Jean-François Guillemoles.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Study of the electrodeposition of CuInSe2 and Cu(In,Ga)Se2 thin layers for photovoltaic cells manufacturing


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail, qui s’est porté sur la synthèse et la caractérisation de couches minces de CuInSe2 et Cu(In,Ga)Se2 préparées par électrodépôt en une seule étape, a mis en évidence le caractère nanocristallin et polyphasique (présence de phases secondaires) de ces couches. Des corrélations ont été établies entre la morphologie, la composition chimique ainsi que la composition en phases secondaires (sélénium élémentaire Se0 et binaires CuxSe) des précurseurs avec les conditions expérimentales (composition du bain, potentiel d’électrodépôt). Ces corrélations permettent une meilleure maîtrise de la synthèse de ces matériaux. Des couches minces de Cu(In,Ga)Se2 électrodéposées, dont la teneur en gallium peut être modulée de Ga/(Ga+In)=0 à Ga/(Ga+In)=0,7 en modifiant les conditions expérimentales ont été obtenues. Les précurseurs Cu(In,Ga)Se2 dont la teneur en gallium est Ga/(Ga+In)=0,2 ont été utilisées pour la réalisation de cellules photovoltaïques Mo/Cu(In,Ga)Se2/CdS/ZnO à 7% de rendement de conversion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([342] p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 233 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 724
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.