Perception du mouvement propre chez l'homme : application à l'automobile

par Nizar Ouarti

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Alain Berthoz.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le thème de cette thèse est l'étude de la perception du mouvement propre chez l'Homme. Nous avons cherché à extraire des connaissances sur la perception du mouvement propre qui puissent s'exprimer sous forme de modèles mathématiques. Notre orientation initiale a été de trouver des moyens objectifs pour l'étude de l'accélération linéaire. C'est pourquoi nous nous sommes orientés vers la détermination des seuils de perception à l'aide du cadre théorique de la psychophysique. Les seuils absolus de perception de l'accélération linéaire étant connus, nous avons réalisé des expériences nous permettant de déterminer les seuils différentiels de perception de l'accélération linéaire chez l'Homme grâce à un robot mobile. Nous avons ensuite développé un modèle mathématique de perception du mouvement propre basé sur notre étude expérimentale ainsi que sur l'état de l'art du domaine. Une des originalités de ce modèle est la prise en compte de l'anticipation dans la désambiguïsation de la perception.

  • Titre traduit

    Self-motion perception in Humans


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (204 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 193-204. 128 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 715
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.