Interfaces stimulables à base de polyélectrolyte et de polyampholyte greffés

par Sarah Sanjuan

Thèse de doctorat en Chimie et physicochimie des polymères

Sous la direction de Henri Van Damme.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Nous synthétisons et étudions le gonflement de brosses de polyélectrolyte et polyampholyte. Les brosses de polymères sont synthétisées par « grafting from » en ATRP. Ces interfaces de polymères greffés sont stimulables par les paramètres de solvant, de pH et de force ionique. Dans le cas des brosses de polybase et polyacide, les résultats expérimentaux sont en bon accord avec les modèles théoriques, notamment les lois d’échelle des brosses de polymère neutre, de polyélectrolytes faible et fort. On peut alors déduire le taux de charge effectif de la brosse de polybase suivant le pH. Les brosses de polyampholyte se comportent comme des brosses de polyélectrolyte en cas d’excès de charges et se contractent dans la zone isoélectrique avec la présence d’une couche de déplétion. La zone barrière, résultant de la complexation réversible des motifs de charge opposée, empêcherait une ionisation collective des motifs et un effondrement du polyampholyte sur la surface.

  • Titre traduit

    Responsive interfaces grafted with polyelectrolyte or polyampholyte


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([IV]-254 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 267 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 660
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.