Modèles statistiques de survie pour données corrélées : l'exemple de la greffe de moelle

par Sandrine Katsahian

Thèse de doctorat en Biomathématiques

Sous la direction de Sylvie Chevret.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .


  • Résumé

    Modèles statistiques de survie pour données corrélées : L'exemple de la greffe de moelle L'analyse des données de survie multivariées est très fréquente en recherche clinique, notamment dans l'évaluation de la greffe de moelle, et soulève plusieurs questions méthodologiques. Ce travail s'est centré sur trois parties : (i) le développement, pour des modèles à risques compétitifs complexes, d'un estimateur non paramétrique des fonctions d'incidence cumulée et d'une statistique de test de comparaison de ces fonctions, (ii) la comparaison de modèles de survie lorsque les échantillons sont structurés en grappes (ou clusters), et (iii) la proposition d'un modèle à effets mixtes de régression pour la fonction d'incidence cumulée pour données en grappes. Ces développements ont permis de répondre à des questions cliniques : l'effet "greffe versus leucémie" après allogreffe, le bénéfice de l'autogreffe à partir d'une méta-analyse sur données individuelles, et l'effet centre sur le devenir d'allogreffes à partir de données de registre.

  • Titre traduit

    Statistical models for correlated survival data : the example of bone marrow transplantation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 40-48. 91 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 620
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.