Fracs : un système de fragmentation et de distribution d'applications Web

par Ikram Chabbouh

Thèse de doctorat en Réseaux et Systèmes répartis

Sous la direction de Mesaac Makpamgou.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Fracs : a fragmentation-based acceleration system for Database-Driven Web application


  • Résumé

    Le but de cette thèse est de proposer une solution efficace pour améliorer les performances des applications Web. Les systèmes d’accélération visent, en particulier, à résoudre ce problème. Le système que nous proposons s’appelle FRACS. L’idée centrale de FRACS est de fragmenter les applications Web, identifier les fragments réplicables, et les répliquer dynamiquement avec les tables de la base de données qu’ils accèdent, en vue de générer le contenu dynamique demandé au niveau du réseau. FRACS cache également le résultat d’exécution des fragments lorsque cela est possible pour accélérer la génération du contenu dynamique. FRACS a principalement quatre majeures contributions. D’abord, il fournit un module qui fragmente automatiquement le code des applications Web d’une manière statique. Les filtres représentent également une contribution intéressante de FRACS. En plus d’identifier le contenu généré d’une manière unique, les filtres permettent de déterminer les identificateurs des fragments nécessaires à la construction d’une page, même si l’URL exacte de cette page n’a pas été accédée. Une autre contribution de notre travail réside dans les protocoles de cohérence proposés pour les fragments de contenu cachés et les bases de données partiellement répliquées. Enfin contrairement aux CDNs existants, FRACS permet aux fournisseurs de contenu d’adapter les politiques de réplication du CDN aux besoins spécifiques de leurs applications, ainsi que de maîtriser leur utilisation des ressources du CDN.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 121-125. 75 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 582
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.