La recombinaison simple brin au sein des intégrons

par Marie Bouvier

Thèse de doctorat en Microbiologie fondamentale

Sous la direction de Didier Mazel.

Soutenue en 2007

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Single strand recombination in integron


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les intégrons sont impliqués dans les phénomènes de résistance multiple aux antibiotiques observés chez les bactéries à gram-négatif. Les gènes de résistance aux antibiotiques sont structurés en cassette de gène, intermédiaire circulaire non réplicatif portant un site de recombinaison, attC. Ces cassettes sont intégrées dans la plateforme de l’intégron au niveau d’un second site de recombinaison, attI, selon une réaction catalysée par l’intégrase des intégrons (IntI). Cette intégrase appartient à la famille des recombinases à tyrosine, enzymes agissant en formant puis en résolvant des jonctions de Holliday suivant le modèle « échange de brin - isomérisation ». Le mécanisme moléculaire de recombinaison catalysé par les IntI est peu décrit et semble différer des modèles impliquant d’autres recombinases à tyrosine. Mon travail de thèse a eu pour objectifs de mieux caractériser les substrats nucléotidiques impliqués dans ce mécanisme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (294 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 195-215. 231 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2007 576
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.